Connectez-vous S'inscrire

National Entreprise - Le TOAC souverain à domicile contre CHAMBOURCY

Mardi 18 Novembre 2014

Véritable choc de ce trente-deuxième de finale du championnat de foot entreprise, le match a tenu toutes ses promesses, et le TOAC est venu à bout trois buts à un de Chambourcy. Une belle performance pour le champion de Midi-Pyrénées 2014 qui poursuit son aventure dans la compétition. (Par Dennis Bergkamp)


Les arbitres et les deux capitaines  signe de la bonne ambiance entre tous
Les arbitres et les deux capitaines signe de la bonne ambiance entre tous
Le début de match a été, pourtant compliqué pour les Toulousains. Fébriles, les joueurs de Philippe Herry ont eu beaucoup de déchet technique, à l'image de Taoufik Achmakh. C'est d'ailleurs ce dernier qui percute Nenad Jovanovic, mais l'arbitre ne bronche pas (5ème). Chambourcy, bardé d'internationaux français, continue mais Jovanovic ne frappe pas assez sa tête pour tromper Thibault Gosselin Rame (12ème). Peut-être à cause de l'enjeu ou d'un franc soleil inhabituel en novembre, il faut attendre la vingtième minute pour voir le TOAC se procurer une occasion digne de ce nom. Kenny Mare sert Martial Tchatat Tontchoua qui devance la sortie du gardien, mais n'arrive pas , par deux fois à conclure. Les Toulousains se libèrent et reprennent le monopole du ballon et vont faire rapidement la différence. Moulay M'Tir lance en profondeur Baptiste Lirola qui se joue de son défenseur d'une petite talonnade, contre le libéro, et trompe du plat du pied gauche Thomas Rohel Sanusic (28ème). Cinq minutes plus tard, les hommes de Philippe Herry vont réaliser le break. Mare se balade au milieu de la défense de Chambourcy, et lance Lirola. L'attaquant profite d'un contre favorable et croise parfaitement sa frappe (33ème). Frustrés de leur prestation, les Parisiens s'énervent, leur coach emploie même des termes fleuris. Ils essaient toutefois de réagir avec cette sublime passe de Amadou Aw pour Nicolas Boulate mais M'Tir revient à temps (36ème).

Le TOAC gère

En deuxième période, les hommes de Patrick Alzina repartent d'un meilleur pied. Ils sont même tout près de réduire la marque par Martial Glaisner, mais ce dernier trouve le montant (47ème). 
C'est pourtant le TOAC qui tue la rencontre. Un superbe mouvement collectif où Mare effectue une diagonale pour Jelloul Zouaoui qui fixe d'un plat du pied gauche Rohel Stanosic (56ème). 3-0, la messe est dite. Zouaoui faillit même doubler son compte personnel mais le gardien parisien reste vigilant (63ème). Le dernier rempart "bleu" allait encore sortir un pointu de Tchatat Tontchoua (71ème). Toujours autant en colère contre eux-mêmes, les Parisiens ne désarment pas. Les longs ballons de Glaisner et Julien Sorin, très sûr dans les interventions, perturbent l'arrière-garde toulousaine. C'est d'ailleurs sur l'un d'entre eux que l'intenable Jovanovic se fait crocheter dans la surface par Achmakhr. Il se charge lui-même de la sentence (78ème). Un beau baroud d'honneur pour cette équipe qui a fait preuve d'un bel état d'esprit jusqu'au bout. Cette réduction du score ne suffira pas pour enlever une qualification méritée au TOAC. Les Toulousains poursuivent leur aventure en championnat de France, et espèrent aller plus loin que l'an dernier où ils avaient atteint les quarts de finale. 

Par DB.

LES RÉACTIONS
Philippe HERRY (entraîneur du TOAC) : "Fier de mes gars"
"C'est le premier gros match que nous effectuons cette saison. Nous ne savions pas ce que nous valions, surtout que nous tombions sur une belle équipe avec beaucoup d'internationaux. Je suis très fier de mes gars, ils ont répondu présent. Au début du match, nous avions le ballon qui nous brûlait les pieds. Il fallait faire tomber l'émotion. Nous voulons maintenant atteindre la phase de groupes, il nous reste un match pour y parvenir."

Michel BENAZET (président du TOAC) : "Un groupe de meilleure qualité que l'an dernier"
"Nous avons vu deux belles équipes. Nous avions hâte de voir ce que l'équipe valait car nous n'avons pas encore rencontré en DH, les deux équipes supposées fortes que sont les Municipaux et Garnison. Nous avons pu voir que, comme l'a dit notre coach, le groupe est de meilleure qualité que l'an dernier. Je suis ravi de la qualification. Dommage qu'une grosse équipe comme Chambourcy s'arrête en trente-deuxième de finale. Nous avons en tout cas vu un bel après-midi de football."

Baptiste LIROLA (ailier double buteur du TOAC) : "La compétition qu'il nous faut"
"Cette victoire nous fait du bien, c'est notre objectif, nous travaillons pour cela. Il s'agit de la compétition qu'il nous faut. Nous allons essayer d'aller le plus loin possible. Cela a été dur sur la fin mais nous avons pu gérer. Il y a une belle ambiance dans le groupe. Je suis content d'avoir marqué et de ne pas avoir vendangé."

Patrick ALZINA (entraîneur de Chambourcy) : "Le TOAC mérite sa victoire"
"C'est une grosse déception d'affronter le TOAC à ce niveau-là. Mais il mérite largement sa victoire. Nous avons ce que nous méritons. Malgré un concours de circonstances défavorables avec des absents et des blessés, le TOAC nous a montré sa valeur supérieure. Après un titre de champion d'Ile-de-France et une demi-finale du championnat de France l'an dernier, les joueurs ne se sont peut-être pas remis comme il faut. Ils pensaient que ce serait du tout cuit, mais le football est un travail constant."

LA FEUILLE DE MATCH
Championnats de France Foot entreprise, 32ème de finale
Samedi 15 novembre 2014, 14h30
Toulouse, complexe sportif CE Airbus
TOAC / Chambourcy 3-1
Arbitres : M. Victor Vilaca de Azevedo  assistés de MM. Serge Da Costa et Mohamed Moussaoui.
Avertissements : Sorin (29ème), Sautron (39ème), Vatinet (58ème) pour Chambourcy.
Buts : Lirola (28ème, 33ème), Zouaoui (56ème) pour le TOAC - Jovanovic (78ème s.p.) pour Chambourcy.

TOAC : Gosselin Rame, Molinier (Salges, 70ème), M'Tir, Achmakh, Landes (cap.), Igersheih, Zouaoui (Glayrousse, 77ème), Tchatat Tontchoua, Lirola, Mare, Benakli (Nandin, 63ème). Non entrés en jeu : Mousset, Curty. Entraîneur : Philippe Herry.
CHAMBOURCY : Rohel Stanosic, Sautron, Corso, Glaisner, Sorin, Bailleul (cap.), Menga Mvuemba (Vatinet, 46ème), Aw (Messak, 46ème), Boulate, Jovanovic, Chabaud. Entraîneur :  Patrick Alzina.

Le TOAC se dirige tout droit vers les 16ème du championnat de France
Le TOAC se dirige tout droit vers les 16ème du championnat de France

Chambourcy va se concentrer sur le championnat régional et la coupe de Paris dorénavant
Chambourcy va se concentrer sur le championnat régional et la coupe de Paris dorénavant

Dennis Bergkamp

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :