Connectez-vous S'inscrire

National - Seiti TOURE (Béziers) n'en finit plus de grandir

Mardi 7 Avril 2020

Seiti Touré réalise une belle saison avec Béziers en National 1 après être passé par le TFC. Le milieu de terrain, que l'on compare très souvent à N'Golo Kanté (même jeu, même taille !) nous livre ses impressions. Et il n'a certainement pas fini de faire parler de lui...


National - Seiti TOURE (Béziers) n'en finit plus de grandir
Seiti, tu évolues depuis cette année avec Béziers, mais quel a été ton parcours ?
J'ai débuté à Toulouse au club du TAC juste à côté de chez moi. J'y suis resté jusqu'à l'âge de 12 ans et après le TFC est venu me chercher. Et je suis donc resté au TFC jusqu'en juin dernier ! J'ai fait cinq saisons avec la réserve du TFC en tant que stagiaire professionnel, j'avais aussi fait 3 ans en tant qu'aspirant avant. Et j'ai signé mon premier contrat professionnel à Béziers cette année à 24 ans.

Comment se sont passés tes débuts à Béziers ?
Très bien. J'ai été très bien accueilli par les dirigeants, le staff et les joueurs. La préparation s'est bien passée, j'avais l'habitude de faire les préparations et les entraînements avec les pros au TFC, donc ça m'a aidé. Les séances ici sont différentes, mais je me suis bien habitué.

Et tu as su trouver immédiatement ta place dans l'équipe...
Oui et c'est génial. J'ai pu enchaîner les neuf premiers matchs en tant que titulaire, après je me suis blessé. J'ai bien repris et là, j'ai fait 16 titularisations et quatre entrées en match. J'ai participé aux deux matchs en Coupe de la Ligue en début de saison, dont celui contre Auxerre. Je suis satisfait de cette saison.


"Ma mission c'est de récupérer le ballon"

Quelles différences as-tu pu noter entre le niveau du National et celui de la réserve du TFC ?
En National, il n'y a pas de temps d'arrêt, ça va vite d'un camp à l'autre, en box to box. Il y a très peu de temps de préparation des actions, tout va très vite. Ensuite, c'est un championnat très rugueux, très engagé, les duels y sont durs. Le niveau général est assez homogène. Les premiers peuvent tout à fait perdre contre les derniers, et ça peut aller vite au niveau du classement. On trouve d'excellent joueurs dont certains ont fait des carrières au plus haut niveau. Et puis des jeunes prometteurs comme Georgen et Callegari à Avranches qui étaient au PSG et en équipe de France chez les jeunes.

Après la descente de Ligue 2 vous êtes classés 16èmes, comment vit le groupe cette saison ?
Il y a une bonne ambiance, on est soudés. Il y a de supers joueurs qui ont fait de belles carrières, on a Mostefa (Nîmes, Lorient, international Algérien) et Tacalfred (Dijon, Reims, Auxerre) par exemple. D'autres ont connu la Ligue 2, on a un bon petit groupe.

Si tu devais te décrire comme footballeur, tu dirais quoi ?
Mon jeu, ma mission c'est de récupérer le ballon. D'assurer les transmissions rapidement. Et interdiction de perdre le ballon, une erreur à 30 mètres du but, et c'est une occasion qui est donnée ! Je commence à avoir de l'expérience, j'ai 24 ans je ne suis le petit jeune. Je vais continuer à tout donner sur le terrain, et peut être aller voir plus haut, avec Béziers qui m'a fait confiance, ça serait vraiment top !

Après plusieurs années au TFC, Seiti évolue depuis cette saison à Béziers. (crédit: ASB)
Après plusieurs années au TFC, Seiti évolue depuis cette saison à Béziers. (crédit: ASB)

Julien MUNOZ

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :