Connectez-vous S'inscrire

PH (Régional 3) - CASTANET II conforte sa place de leader face à MONTAUBAN II

Lundi 22 Janvier 2018

Qui arrêtera Castanet ? Encore invaincus cette saison, les hommes de Loic Tokoto décrochent leur huitième victoire contre Montauban II qui espérait revenir sur le leader. Peu aidés par les conditions de jeu, ils ont fini par espérer s’en sortir avec un score de parité, avant que Kevin Vidal n’offre les trois points aux siens (par W.H.).


Et dans ce beau sport qu’est le football, tout le monde sait que l’essentiel ce sont les trois points. Même en coupe, comme nous le rappelait Franck Ribéry. Ce samedi soir, cette règle n’a fait qu’être confirmée. Pendant que la plupart des joueurs de la région étaient au chaud chez eux à boire une tisane devant la défaite gag du TFC, certains étaient obligés de jouer malgré le vent et la pluie qui faisaient rage. Alors même sur un synthétique, nous vous le disons tout de suite, pas la peine d’attendre du beau jeu. Déjà parce qu’à cause des rafales de vent, le moindre ballon aérien semblait pris de spasmes avant de retomber au hasard sur un joueur qui ne l’attendait pas, mais surtout parce qu’avec cette pluie battante à l’horizontale, on avait du mal à ouvrir les yeux et distinguer qui de Thibaud ou Antoine Meunier perdait le plus de ballons. À moins qu’ils n’en grattaient ? Comme je vous dis, les gouttes kamikazes ont réussi à s’écraser sur mes rétines trop souvent. Ajoutez à cela le froid ayant engourdi mes doigts et vous obtenez une erreur de manip qui a effacé toutes mes notes. Qu’à cela ne tienne ! Je peux tout vous dire de tête avec exactitude. Car dans cette rencontre, pas de quoi sauter au plafond en termes d’occasions. Avec les têtes successives de El Khouakhi et Potier déviée par De Fino sur corner, Montauban en a eu trois dans le match. D’autant qu’avec les corners et coups francs d’Alexis Davila, il y avait de quoi croiser quelque ballon dans la surface de Castanet. Or, c’est justement parce que personne n’a touché celui de la cinquantième minute que Dario De Fino a été surpris sur son premier poteau et a dû s’incliner pour l’égalisation.

Castanet saisit sa chance, pas Montauban

Marquer tout de suite après l’entracte, il y avait de quoi repartir de bon pied pour Montauban alors qu’ils avaient encaissé l’ouverture du score juste avant que l’arbitre ne renvoie tout le monde aux vestiaires (44e). C’était Mickaël Mazeaud qui avait fixé puis fusillé Angelo Sébéloue sur le côté droit, bien décalé par Cyril Declerck. C’était la première véritable occasion pour Castanet. Alors en deuxième période ça ne pouvait qu’aller mieux, même si les tentatives étaient lointaines ou pas assez fortes pour surprendre Sébéloue. Pour le MFCTG, on regrettera que Karim Ghaba se soit éteint au fil de partie, lui qui avait montré de belles choses sur quelques percées et pointes de vitesse pour créer le danger. Globalement, les visiteurs se sont trop souvent empalés sur la défense "jaune et noire" désorganisés lorsqu’il fallait sortir rapidement en bloc. Et pourtant Castanet leur offrait pas mal d’occasion de prendre la possession sur des passes un peu hasardeuses et dangereuses si au milieu Kessimou et les siens avaient un peu plus de mordant. Du coup, l’équipe de Romaric Arnon joue bas et concède un penalty à dix minutes de la fin, pour une main qui semblait évidente mais contestée par la défense. Bon, on va laisser le bénéfice du doute, j’avais de l’eau dans les yeux. M. Benazouz lui n’a pas douté et a autorisé Kevin Vidal à se faire réparation, chose qu’il conclut d’un contre-pied sur Sébéloue. 2-1 score final, nous aurons vu de la vitesse, un peu d’audace, mais surtout de la précipitation et du jeu brouillon compliqué par les conditions climatiques. Et l’USC fait la bonne opération en emportant ce duel face au troisième du championnat et mettant la pression sur L’Isle-en-Dodon qui doit absolument gagner ses deux matches en retard pour rester au contact.

par W.H.

Pas de relâche pour Castanet II. (crédit: WH / Footpy)
Pas de relâche pour Castanet II. (crédit: WH / Footpy)

LES RÉACTIONS
Loïc TOKOTO
(entraîneur de Castanet) : « C’était très fermé »
« Sur l’ensemble du match, je ne sais pas vraiment si c’est logique. Disons que nous avons eu un petit peu plus de maîtrise et de possession qu’eux. Castanet a mis un peu plus d’ingrédients que Montauban. Mais les occasions ont été rares des deux côtés, c’était très fermé et avec beaucoup de pertes de balles provoquées par les conditions climatiques. La victoire fait plaisir. On prend des points sur un concurrent direct, nous poursuivons notre objectif en prenant un match après l’autre. Pour l’instant nous avons sept points d’avance, mais nous savons que nous sommes attendus et que les matches vont être difficiles. Avec tous les matches en retard, nous avons encore du mal à savoir comment ce championnat s’oriente, il faut attendre. »

Romaric ARNON (entraîneur de Montauban) : « Le nul aurait été plus mérité »
« C’est un résultat un peu sévère parce que nous avons les occasions les plus franches. Castanet a eu énormément de réalisme car il marque sur son unique grosse occasion de première période. Le nul aurait peut-être été plus mérité. Nous avons fait un gros match dans l’intensité et pressing, c’était, je pense, agréable à voir en première période. Ça a manqué par contre d’occasions franches. Il faut continuer à travailler dans ce sens parce qu’on a quand même réussi à les embêter chez eux. Nous n’avons pas l’ambition d’aller chercher la première place et nous sommes soumis aux résultats de l’équipe une en DHR, mais c’est clair qu’on ne se privera d’aucune occasion de terminer le plus haut possible au classement. Je regrette d’autres pertes de points lors de matches qui étaient plus à notre portée. Ce soir l’équipe d’en face était très bonne et nous avons été à leur niveau et si on construit là-dessus, on sera très difficile à manoeuvrer. »

M. Benazouz n'a pas hésité à siffler un penalty décisif. (crédit: WH / Footpy)
M. Benazouz n'a pas hésité à siffler un penalty décisif. (crédit: WH / Footpy)

LA FEUILLE DE MATCH
Régional 3, poule B – douzième journée
Samedi 20 janvier 2018, 20 heures
Castanet, complexe sportif de Lautard n°3
US CASTANET II / MONTAUBAN FCTG II 2-1 (MT : 1-0)
Arbitres :
M. Bagdadi Benazouz assisté de MM. Cosmin Enache et Rachid Lakhrirez.
Buts : Mazeaud (44e) et Vidal (78e sp.) pour Castanet – Davila (50e) pour Montauban
Avertissements : Bondouy (35e), M. Lafforgue (39e) à Castanet – Davila (12e), Aouladchaib (85e) à Montauban

CASTANET II : De Fino – Genty, Chanourdie, Heuman, A. Meunier, Bondouy, Mazeaud, T. Meunier, M. Lafforgue, Declerck, Vidal, L. Lafforgue, Ruby, Berrouigat. 
Entraineurs: Loïc Tokoto, Georges Zola.
MONTAUBAN : Sebelque – Rousseau, Robert, Garbay, Potier (cap.), Galaor, Ghaba, Kessimou, Davila, El Khouakhi, Prat, Aouladchaib, Gaaraix, Pires. 
Entraîneur: Romaric Arnon.

Montauban sait ce qu'il a à faire pour rebondir. (crédit: WH / Footpy)
Montauban sait ce qu'il a à faire pour rebondir. (crédit: WH / Footpy)

WH

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :