Connectez-vous S'inscrire

PL (Bilan) - TOPS, FLOPS et COUPS DE CŒUR de 2015 !

Mercredi 13 Janvier 2016

Le championnat reprend ses droits ce weekend avec la dernière journée de la phase aller. L'occasion après plus d'un mois d'arrêt de faire un bilan sur la première partie de saison... Ce bilan permettra aussi à tous les passionnés de voir où nous en sommes avant d'attaquer la seconde partie de saison qui s'annonce passionnante. (par La Rédaction)


LES FLOPS
Sur soixante douze équipes de Promotion Ligue nous pourrions dire que tous les onzièmes et douzièmes sont les flops de cette première partie de saison. Mais parmi ces douze équipes certaines le sont plus d'autres comme Le Séquestre, Montricoux, Lescure, Saint-Clar, RBA, et Larroque qui n'ont toujours remporté le moindre match avec la palme pour les deux premiers qui n'ont pas eu le plaisir d'arracher un petit match nul. Autant dire que cette saison pourrait leur paraître très longue s'ils ne venaient pas à réagir rapidement. À ces équipes là nous pouvons ajouter comme grosses déceptions de cette fin d'année 2015, ceux que nous attendions à meilleures fêtes, nous pensons à Carbonne, le TOAC et Naucelle. Si pour le premier l'arrivée de Bibi Andres a apporté un nouveau dynamisme et un vent de fraîcheur chez les "jaune et noir". D'ailleurs celui-ci ne s'en cache pas, il est content du travail de sa troupe qui n'est pas pour lui récompensée sur le plan comptable. Mais après leur belle saison de 2014/2015 nous pouvions attendre plus de la bande à l'ancien joueur d'Albi, L'Union... 

Le TOAC a perdu gros avec la blessure de Tournié

Naucelle est un peu dans la même disposition que Carbonne. Un bon duo de coachs avec Aurélien Mazars et J.-C. Delouvrier mais voilà là aussi les Naucellois accusent du retard sur le haut du tableau et ne peuvent déjà plus viser le podium pour cette saison. À eux de prendre rapidement les points nécessaires au maintien et se pencher sur 2016/2017 qui sera une saison charnière pour la Promotion Ligue avec les fusions avec la Ligue Languedoc Roussillon en 2017/2018 où cette division pourrait disparaître du paysage footballistique. Si nous pouvions attendre plus de ces deux là que dire du TOAC ? Candidat à la montée dans la poule C, les Toacistes version civile ont eu du mal à mettre la machine en route, il faut dire que l'absence de Lilian Tournié pèse tout comme le drame qui a touché le club en début de saison. Mais malgré trois défaites sur les dix premiers matchs, les "bleu et blanc" restent encore en course pour l'accession mais il leur faudra être bien meilleurs qu'en 2015 si ils veulent retrouver la PH en juin. 

La stabilité récompensée pour Villefranche de Rouergue et Boulogne Peguilhan...

Le Launaguet de Sébastien Prunier réalise un superbe début de saison. Va-t-il tenir la distance ?
Le Launaguet de Sébastien Prunier réalise un superbe début de saison. Va-t-il tenir la distance ?
LES TOPS
La palme pour cette rubrique sur la première partie de saison revient à Boulogne Peguilhan, Villefranche de Rouergue, Launaguet et le Girou II. Ces quatre sont toujours invaincus après dix journées et nous rajouterons un petit plus au dernier qui effectue là sa première saison en Ligue. Même si c'est une réserve de DH, il prouve bien que le Girou est un club qui ne joue pas que la carte de l'équipe première au contraire de certains. Si pour le second la surprenante descente de la saison dernière est digérée, nous pouvons en féliciter les dirigeants qui malgré celle-ci ont su garder le même staff. Cette continuité est récompensée puisque le Stade compte déjà sept points d'avance sur son dauphin. Un autre club récolte aussi sa politique de stabilité c'est Boulogne. Enfin pourrions nous dire pour ce sympathique club et son président Eric Figarol. L'Entente n'est pas encore en PH mais au contraire des autres saisons, elle attaque la seconde partie de saison avec les cartes en main. Le quatrième larron Launaguet est peut-être une petite surprise pour certains qui pensaient que le novice Sébastien Prunier rencontrerait des embûches. Mais voilà ils se sont trompés et la mayonnaise avec son groupe a bien pris. A l'ensemble maintenant d'amener le FCL en PH en juin.

Des promus aux dents longues...

A ces quatre invincibles nous rajouterons dans nos tops de la première partie de saison, les promus Fenouillet, Pamiers, Bressols qui chatouillent les chevilles de leur leader respectif et qui peuvent aspirer à une double montée. Labarthe Sur Léze, Lavernose-Lherm, Tournefeuille II qui ont bien digéré leur descente et tiennent leur rang en restant dans la course à l'accession. Il ne faut pas oublier Biars Bretenoux, leader de la poule D qui malgré la déception de ne pas avoir pris le billet pour l'étage supérieur en juin dernier, poursuit son envie de retrouver son glorieux passé qui l'amena en DH. Ou encore les Tarnais de Gaillac, surprenants deuxièmes de l'invincible Villefranche dans la poule E. Pas attendus à pareille fête, ces derniers peuvent être une dès très belle surprise de cette saison 2015/2016. Pour finir nos deux derniers tops iront au Fossat, leader en poule A et qui surfe sur la bonne santé du foot ariègeois, le dernier est pour le Mas Grenier de Stéphane Gutler. L'ancien joueur du TFC et capitaine de l'équipe France U17 (ça remonte) commence à être récompensé de son travail et investissement depuis son arrivée au club. Maintenant ils restent à ces tops de 2015 de l'être en juin 2016, car comme on dit c'est à la fin du bal qu'on paie les musiciens. Et pas sur que si il y'a des fausses notes dans leur partitions sur les six prochains mois, les musiciens soient payés d'une montée.

Il n'y pas que les truffes à Lalbenque !

Les jeunes de Plaisance ont bien digéré le départ de leurs mentors Meneghetti/Dinis
Les jeunes de Plaisance ont bien digéré le départ de leurs mentors Meneghetti/Dinis
LES COUPS DE COEUR
Aussi surprenant que cela puisse paraître notre premier coup de coeur va aller au Lauragais. Bien calé au milieu du tableau de la poule F, le FCL réalise un début de saison correct mais rien de bien bandant comme dirait le Phocéen. Mais voilà les "ciel et blanc" ont des moyens financiers très limités, comme tous nous diront certains, mais voilà ce club est situé entre l'encombrant voisin Revel (DH et PL) et les clubs toulousains. Il faut donc faire preuve d'imagination et persuasion pour avoir une équipe compétitive chaque année. L'ambiance et le dynamisme des dirigeants et staffs locaux sont encore récompensés cette saison encore. Avec les joueurs de Stephane Lebertre ne sont pas les seuls à mériter cette distinction nous pouvons y ajouter Millau qui renaît enfin de ses cendres après de nombreuses saisons compliquées, Lalbenque où enfin on parle enfin autre chose que de truffes, Plaisance et sa jeune garde qui poursuivent leur progression malgré le départ en juin dernier de leurs mentors Meneghetti/Dinis. Au final tous auraient pour une raison ou une autre le droit d'apparaître dans nos coups de coeur mais il faut faire des choix et nous octroierons le dernier de cette première phase à Dourgne. En course pour l'accession en PH, les "oranges" de l'Aveyron le sont aussi en coupe du Midi où ils se sont offerts le scalpe du grand voisin Rodez. Maintenant reste à savoir qui de nos CDC se transformerons en top dans six mois...

Par La Rédaction


La Rédaction

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :