Connectez-vous S'inscrire

R1 (DH) - LUC LA PRIMAUBE peut viser plus haut, FLEURANCE s'est donné le droit d'y croire !

Mardi 3 Avril 2018

Deux rencontre en retard ont eu lieu le week-end dernier pour un résultat logique et une grosse surprise. Comme la Girou, Aussonne et Revel s'étaient rebellés lors de l'avant-dernière journée cette fois c'est au tour de Fleurance de frapper un grand coup. Tout d'abord Luc a claqué les Pradinois qui n'étaient menés que d'un petit but à la pause comme à Rodez d'ailleurs ! Deux fois sept buts en si peu de temps ! Mais vous pourrez lire ci-dessous la décla de Jeff Barros le coach. Pour les Aveyronnais vaincre même sans péril permet de grimper. C'est du le Gers qu'est venue le sursaut assez inattendu local. (par Bob Marley)


LUC LA PRIMAUBE / PRADINES 7-0
Après cinq belles prestations consécutives face à Lourdes, Albi, Muret, Girou et Auch, le PSVD'Olt vient d'enchaîner deux lourdes défaites en l'espace d'une semaine. Battus 7 à 0 dimanche dernier sur le terrain de Rodez 2, les Lotois se sont inclinés sur le même score samedi soir à Luc la Primaube en match en retard du championnat de DH. Pourtant, si les deux scores sont identiques, le constat fait après match par l'entraîneur Jean-François Barros n'est pas du tout le même. "Autant on est passé à côté il y a une semaine sur le terrain de Rodez II où j'étais déçu de l'investissement du groupe, autant samedi soir à Luc on a fait le maximum" explique le coach du PSVD'Olt Jean-François Barros. "Nous avons essayé, on s'est créé des occasions, mais il nous manquait beaucoup de monde et face à une très belle équipe de Luc la Primaube qui va très vite devant, la marche était trop haute.". Privé pour cette rencontre de Nicolas Grand, Damien Cazard, Rodolphe Delmas, Romain Latière, Marc Toulza et avec Yoann Choudjaye qui a joué blessé et Dorian Fromentèze qui faisait juste son retour après plusieurs semaines d'absence pour cause de blessure, "c'était très compliqué. Le groupe a fait ce qu'il a pu" constate Jean François Barros. "On a fait une bonne première période où on aurait pu marquer et en deuxième les buts se sont enchaînés. On n'a pas lâché, même quand on était menés largement on a continué à aller de l'avant mais c'était vraiment compliqué". Mené 1 à 0 à la pause le PSVD'Olt concédait trois buts en l'espace de six minutes en début de deuxième période face à une formation de Luc la Primaube qui inscrivait un cinquième but peu après l'heure de jeu avant d'ajouter deux buts supplémentaires dans les trois dernières minutes. "On vient de concéder deux fois 7 à 0 d'affilée, mais je ne suis pas inquiet", poursuit le coach du PSVD'Olt. "Il y a deux grosses échéances qui arrivent à Aussonne mercredi soir et samedi face à Golfech et j'ai confiance en mon groupe, je sais qu'il va réagir cette semaine."

Des nouvelles rassurantes de Jérôme Rocchi...

FLEURANCE / RODEZ II 2-1
Face au dauphin, les Fleurantins ont fourni une belle prestation et avec beaucoup de cœur et ont accroché une victoire qui les fuyait depuis le 18 novembre 2017 ! Cette victoire leur permet aussi de quitter provisoirement la dernière place. On a senti beaucoup de détermination du côté des Gersois qui se sont sentis très concernés par ce match. Et même après avoir été menée l'équipe a su bien réagir. Beaucoup d'engagement dans les duels dont ils sont souvent sortis vainqueurs, les Fleurantins ont su trouver la clé du match. Arnaud Juillet (coach Fleurantin) : "Je suis d'abord content pour les joueurs parce qu'ils s'investissent mais n'ont pas été récompensés jusqu'ici. Un peu plus d'intensité, de sérieux, tous ces ingrédients qui nous faisaient défaut jusqu'à maintenant ont souri, cette fois. Il faudra s'inspirer de cela et ne pas retomber dans nos travers. En étant plus costaud à l'impact, avec plus de verticalité dans notre jeu on a été aussi plus dangereux. Les retours dans le groupe nous ont faits du bien aussi, et, du coup la tenue défensive a été bonne. C'est bien, il faut continuer sur ce chemin.» Romain Clavel (capitaine Fleurantin) : "Dans le vestiaire on a déjà senti qu'il se passait quelque chose. On s'est tous regardés dans les yeux et on s'est dit qu'il fallait qu'on se retrouve autour de choses simples et en prenant plus de risques. Après l'ouverture du score on a été rapidement efficace et ensuite on a mis les ingrédients physiques et athlétiques et aussi du jeu. Cette victoire fait énormément de bien et ce sera le début de quelque chose si on enchaîne face à Revel. En mettant la même intensité on y arrivera." Cette victoire leur permet aussi de quitter provisoirement la dernière place. Samedi les Fleurantins vont enchaîner avec la réception de Revel pour un match qui sera presque capital pour garder l'espoir du maintien. Il reste encore un peu de route à faire et les Lomagnols ont peut-être trouvé la bonne formule pour arriver à bon port. Sorti sur blessure, suite à un choc à la tête le généreux Jérémy Rocchi a été évacué par les pompiers. Rapidement dans la soirée les nouvelles ont été rassurantes et «Jéjé» a pu apprécier à distance la victoire offerte par ses «potes».

Un boulevard s'ouvre pour Muret !

Pradines est rassuré, mercredi il n'ira pas en Aveyron mais dans le Toulousain pour tenter d'enrayer la série négative (crédit photo footpy)
Pradines est rassuré, mercredi il n'ira pas en Aveyron mais dans le Toulousain pour tenter d'enrayer la série négative (crédit photo footpy)
Grâce à ce succès les Aveyronnais grignotent des points et des places en s'installant sur la troisième marche du podium. Il leur reste une rencontre en retard mercredi à Aussonne pour venir à hauteur de Rodez II, derrière au goal average.Je l'ai écrit à maintes reprises, une qualification en quart de finale de coupe d'Occitanie et une fin de saison palpitante la vie est belle... Pradines en a pris deux belles en suivant ! Avais-je raison sur leur fin de championnat ? L'avenir le dira. Les Fleurantins se sont sortis les doigts ou les pieds pour vaincre Rodez II s'offrant par la même le droit de rêver. Pour les Aveyronnais ce revers a un goût amer pour l'avenir. Les Ruthénois laissent Muret s'échapper avec huit, points d'avance. Un boulevard ! 

Aussonne va-t-il enchaîner ?

Mercredi remise à jour : Aussonne/Pradines. Les Aussonnais qui restent sur une grosse perf à Auch ont la possibilité en cas de victoire de sauter Fleurance et le Girou tout en ayant encore un autre match de retard. S'ils produisent le même match qu'à Auch, rien d'impossible. Surtout que Pradines qui vient d'exploser deux fois de suite semble expédier les affaires courantes bien que son coach a "confiance en son groupe et sait qu'il va réagir." Hum ? 

Par BM

Avec encore un match de retard, Luc Primaube peut viser plus haut que son actuelle troisième place (crédit photo footpy)
Avec encore un match de retard, Luc Primaube peut viser plus haut que son actuelle troisième place (crédit photo footpy)

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :