Connectez-vous S'inscrire

R1 (DH) - PRADINES veut continuer à montrer les crocs ! REVEL, AUSSONNE, FLEURANCE et le GIROU ont chaud aux fesses...

Vendredi 23 Mars 2018

Si petit à petit le calendrier se met à jour, nous sommes tout de même encore loin d'y voir clair concernant le maintien. Les contre-performances répétées de certains permettent à des équipes qui auraient à une autre époque perdu tout espoir, vu leur bilan comptable actuel, de conserver leur place dans l'élite à un tel moment de la saison. Mais voilà certains bons joueurs ont décidé de pimenter leur fin de championnat et la notre... Alors savourons de notre fauteuil cette lutte qu'ils vont se mener. (par Bob Marley)


Vous avez pu lire mon débriefing des matches en retard joués la semaine dernière. Auch a raté une belle opportunité de prendre la deuxième place. Pour Golfech la mauvaise série est de nouveau enclenchée. Onet et Pradines ont un grand sourire et monte les marches. Le Girou grimace et enchaîne les revers. Même s'il était encore un peu tôt pour se projeter une nouvelle donne se dessine. Le nombre de formations qui visent à minima le podium se restreint. il n'en reste que cinq à mon avis. Pour Toulouse Métropole et Lourdes c'est râpé puisque à jour du calendrier ces deux équipes ont huit et neuf points de retard. Muret est un solide leader qui a son destin au bout de ses crampons sans avoir à s'occuper de qui que ce soit. Ça c'est un avantage de ne pas avoir à compter sur les résultats des autres ! Ce n'est plus le cas de Rodez II qui même en cas de série entièrement rémunératrice doit espérer un faux pas du premier. Auch n'a plus que peu d'espoir. Luc la Primaube en cas de deux victoires sur ses matches reportés peut venir jouer les trouble fêtes. C'est aussi la cas d'Albi qui a trois matches à rattraper et doit avoir des idées ! Pour les autres, Onet, Pradines et Golfech l'avenir est serein. En engrangeant quelques unités le maintien sera quasiment confirmé. Celui ci est bien moins certain pour le Girou, Fleurance, Ausonne et Revel. Quatre formations pour une place synonyme de rétrogradation. Pour l'instant seule la lanterne rouge descend mais la situation de Luzenac, Narbonne, Castanet, Agde et Ales est préoccupante en National 3 compte-tenu de ce qui se passe au-dessus et de la rétrogradation d'un voire deux équipes de N2. Notre spécialiste des règlements, le pointu Gilius Galinierus pourrait nous en dire plus sur une deuxième descentes éventuelle... Il n'y a pas de secrets, ce sont quatre équipes qui totalisent le moins de victoires en cumulant les moins bonnes attaques et défenses qui occupent les quatre dernières places ! La logique des statistiques et résultats est respectée. Je viens de regarder le calendrier de chacune d'elles jusqu'à la fin et bien qu'il soit prématuré de le commenter des oppositions directes qu s'annoncent auront une importance cruciale, mais j'y reviendrai. 

GIROU / FLEURANCE
Voilà de suite le match qui ressemble à celui de la dernière chance (bon d'accord, l'avant dernière...). Tout va de mal en pis pour l'OGFC qui accumule les contre performances et dégringole au classement. Quinze buts en dix-neuf parties c'est plus que dérisoire, cela frôle la disette, l'anorexie. Comme la défense n'a plus la sérénité passée les "Giroussiens" n'ont que grâce à des formations un peu plus mal en point le droit de na pas être plus mal classés. Qui est capable de marquer ? Question à x euros ! Les mauvaise nouvelles s'enchaînant les suspensions et blessures s'accumulent de nouveau sur le Girou qui va encore avoir des soucis pour constituer un groupe complet et compétitif. De plus le Girou est le seul a avoir le calendrier à jour et peut rétrograder suivant la mise à jour.  Fleurance n'est pas mieux loti et n'arrive pas non plus à s'en sortir. Malheur au vaincu !  

REVEL / LOURDES
Le dernier qui poursuit son chemin de croix pas forcément mérité selon différents observateurs mais les faits sont têtus. Une seule victoire en dix-huit matches, record ? C'est en tout cas une des dernières opportunités de se mettre dans le bon sens avant la rencontre de rattrapage. Les Lourdais effectuent un retour dans la division convaincant et finiront dans le bon wagon ce qui est déjà pas si mal pour un promu. Finir au mieux est leur ambition en jouant à fond le rôle de challengers.

ALBI / LUC LA PRIMAUBE
Direction le haut du classement sans transition entre l'actuel septième qui reçoit le sixième. Les deux équipes ont deux matches en retard qui peuvent les faire un peu revenir dans la course. À priori les deux jouent bien ce qui devrait permettre d'assister à quelque chose d'agréable à condition que l'enjeu ne tue pas le jeu. Auréolés de leur qualification difficile pour les quarts de finale de coupe d'Occitanie les Albigeois n'ont pas abdiqué toute ambition même si celle ci a pris un coup mercredi à Muret et doit être revue nettement à la baisse. Luc est lui aussi qualifié au même niveau et dans la même configuration. Bon match messieurs !

Aussonne peut encore croire à l'exploit de se maintenir
Aussonne peut encore croire à l'exploit de se maintenir
GOLFECH / TMFC
Les Tarn-et-Garonnais ont encore besoin d'assurer quelques succès pour finir tranquillement une saison très mitigée. Il y a eu trop de sautes d'humeur ou de contre performances alors que le potentiel était là. À moins que les blessures ou suspensions n'aient eu raison d'un groupe peu étoffé ?
La meilleure attaque et le meilleur "Kanonnier" n'auront pas suffi car les Toulousains ont huit points de moins que Muret avec un match de plus. Existe-t-il le moindre espoir ? Je ne crois pas mais si infime soit-il il ne devrait pas empêcher le TMFC de le jouer. De toute manière il ne faut plus calculer et foncer. 

MURET / ONET-LE-CHATEAU
Voilà une partie qui s"annonce alléchante ! Les Muretains sont les meilleurs, la preuve ils sont premiers avec la meilleure défense (huit buts) et la cinquième attaque (vingt-neuf). Une seule défaite au TMFC et le plus grand nombre de victoires (douze). Donc tout va bien, et je l'ai écrit plus haut la possibilité de ne compter que sur eux. Clément Ader a de quoi s'enflammer. Une grande avancée avec le net succès sur Albi qui augmente les certitudes et maintient l'écart. Comme à la pétanque quand le tireur est en confiance il a des bras de Popeye les Muretains ont eux des pieds de feu. J'ai souvent entendu dire qu'il est compliqué de jouer à domicile et donc de gagner deux fois de suite. Foutaise ! Les meilleurs y arrivent quoi qu'il arrive.  Mais il ne faut pas, à priori s'attendre à une promenade de santé avec le venue d'Onet. Les Aveyronnais grimpent les échelons pour se mettre à l'abri. Ils gagnent ce qu'il faut et semblent redevenus difficiles à perturber et à déborder.

AUCH / AUSSONNE
Auch a lâché un énorme espoir de revenir à la deuxième place en étant défait à Pradines. Existe-t-il un syndrome accession ? Déjà l'année dernière les Auscitains étaient passés à côté dans le money time.  Les mauvaises langues (si, il en existe) prétendent que l'accession désirée par la mairie, le club, les dirigeants le serait peut-être moins par d'autres, pour des raisons facilement explicables. Mais si je me fais porteur de rumeurs, je ne vais pas jusqu'au bout de ce que j'ai entendu par manque de preuves. Moi je crois que tout est infondé (quoi que !) et que les Gersois sont plutôt très (trop ?) dépendants de leur buteur Muthular et que le rendement n'est pas tout à fait le même suivant sa présence ou son absence. Alors réaction immédiate ou renoncement ?  

RODEZ II / PRADINES
On finit comme souvent par la réserve ruthénoise qui joue le dimanche après-midi à domicile. Il y a quelque temps on aurait pu penser que les Ruthénois partaient largement favoris tant ils dégageaient des certitudes et de la force. Mais voilà depuis 2018 les résultats sont bien moins rémunérateurs et la réserve a laissé Muret prendre cinq points d'avance et une partie de ses illusions avec. La qualification en quart de finale contre une belle équipe de Colomiers II met du baume sur les petites plaies aveyronnaises. Depuis leur retour sur les pelouses les Pradinois surfent sur les bonnes performances. Seul Muret à réussit à se dépatouiller in extremis de leurs bonnes prestations, c'est dire ! La saison est sauvée et quelques bons résultats sont encore à prévoir. Groupe jeune dont le doyen au Girou est dans sa vingt-neuvième année avec des U20 pétris de qualité qui prennent du plaisir à évoluer ensemble ça se voit. Il y aura encore de bien belles choses gageons en. 

Par BM

Fleurance jouera gros au Girou dans l'affiche du weekend.
Fleurance jouera gros au Girou dans l'affiche du weekend.

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :