Connectez-vous S'inscrire

R1 - Et à la quatre vingt-septième minute, tout s'emballa entre le GIROU et le TMFC !

Lundi 22 Octobre 2018

Tout d’abord il faut dire que la rencontre s’est jouée sur une pelouse épouvantable, terrain bosselé et pelé sur une grande partie. Et on ne peut pas reprocher tout de même aux joueurs de ne pas avoir essayé par moment de jouer au ballon, il faut leur en reconnaître le mérite.


Dès l’engagement les Toulousains ont pris l’ascendant en poussant et provoquant deux corners dans les premières minutes. On sentait une meilleure maîtrise à Toulouse Métropole. Aussi à la quinzième minute Nguala décalé sur le côté gauche ouvre le score d’une frappe tendue et croisée qui va le loger dans la lunette opposée. Très jolie frappe, beau but qui n’a laissé aucune chance à Viste le portier du Girou. Paradoxalement après l’ouverture du score Toulouse Métropole a commencé à reculer laissant l’initiative au Girou qui a réussi à mettre en danger les Toulousains un peu fébriles, leur classement avant le match y étant sûrement pour quelque chose. Équipe à ce moment là jouant en dessous de ses possibilités. À la trentième minute Kassous sur une balle perdue par la défense toulousaine frappe à bout portant sur le gardien Andral bien sorti. Quarante-troisième minute Sinaman très discret jusque là, repique à l’intérieur et de son bon pied le gauche adresse une frappe que le gardien toulousain dévie au pris d’une belle parade, Perez en catastrophe sort le ballon chaud devant sa cage. À la pause le TMFC mène 1 à 0 devant le Girou. A la reprise de la deuxième période on sent une maîtrise technique plus grande chez les Toulousains, mais la hargne, la combativité parfois désordonnée du Girou font chanceler cette équipe de Toulouse Métropole qui est toujours dans une situation de doute. On assiste à une longue période ou les équipes allongent comme on dit, le terrain y étant pour quelque chose sûrement mais le doute du classement chez l’une et l’énervement d’être menée pour l’autre contribua à ce hourra football. Quelques contres bien menés des Toulousains apportent une première frappe encore de Nguala bien arrêtée par le gardien, puis à la suite d’un débordement côté droit et d’un centre au cordeau sur la tête de CestariI (coupant très bien la trajectoire), les Toulousains font le break. On ne peut pas dire que se soit immérité à ce moment de la partie. Jusque là nous avions assisté à une rencontre quelconque vu les conditions de jeu, mais à partir de la quatre vingt-septième nous sommes entrés dans un autre monde. 

Une erreur d'appréciation grave de conséquence pour les locaux !

Quatre vingt-septième coup-franc côté droit pour le Girou, Sinaman s’en charge et met une frappe enroulée exceptionnelle au deuxième poteau, du grand art ! Ce qui déclenche l’euphorie chez les joueurs du Girou et de leurs supporteurs qui va déboucher pendant le temps additionnel (quatre vingt-treizième) à l’égalisation  Un ballon repoussé par la défense de Toulouse Métropole une frappe exceptionnelle de vingt-cinq mètres de Bouis qui va se loger dans le coin à ras de terre du but d’Andral impuissant. Joie intense dans le camp du Girou, mais un autre miracle se profilait pour les Toulousains. Sur un dégagement dévissé d’un défenseur du Girou qui finit sa course dans les bras de son gardien l’arbitre à la surprise générale des acteurs et supporteurs médusés siffle un coup franc indirect à six mètres du but. Je ne savais pas que la règle avait changé dans la nuit qui a précédé la rencontre, il n’y avait aucune volonté de passe à son gardien, simplement une maladresse du défenseur. Toujours est-il que Kandili chargé de la sanction voit sa frappe à bout portant passer entre toutes les jambes des joueurs postés sur la ligne de but et finir sa course dans le but du Girou. Les joueurs locaux en trois minutes sont passés d’une liesse débordante à une très grande désillusion et une colère difficile à contenir. Si la victoire de Toulouse Métropole sur l’ensemble du match n’est pas imméritée, la défaite pour les joueurs du Girou est difficile à avaler après leur remontée inespérée.

Par JPB
jpb@footpy.fr

ANALYSE INDIVIDUELLE
- Chez les vaincus Viste, le gardien n’a pas été à la fête, ses sorties parfois hésitantes n’ont pas rassuré. Défensivement Baux a montré certaines qualités, la défense centrale un peu hésitante et Koulibaly avec un potentiel, mais parfois un peu nerveux. Au milieu un joueur a crevé l’écran, Bouis meilleur joueur sur le terrain, gros potentiel, avec certaines ouvertures lumineuses. Offensivement Ralison s'est montré à son avantage et Sinaman pour son magnifique coup franc, mais difficile à cerner par son comportement qui peut le faire sortir du match à n’importe quel moment.
- Chez les vainqueurs, Andral le gardien a été rassurant notamment par deux arrêts décisifs. La performance des quatre défenseurs est à signaler (mis à part les dernières minutes). Torrent toujours aussi performant malgré son âge avancé (toujours aussi bon pour couper les trajectoires) et la reconversion de Manga en défense centrale est une réussite. Au milieu ce n'est pas le secteur ou il y a le plus de satisfaction hormis Kandili, doté d’une technique fine qui lui permet de trouver des solutions de jeu intéressante pour son équipe, et si en plus il devient buteur…Les deux attaquants de pointe ont été intéressants Cestari pour son but et ses déplacements, Nguala pour la très belle frappe sur le premier but, joueur puissant, incisif capable de faire des différences balle au pied.

Le Girou est passé par tous les états en quelques minutes (crédit photo BE)
Le Girou est passé par tous les états en quelques minutes (crédit photo BE)

LES RÉACTIONS
TORRENT Mathias (défenseur TMFC) : "Victoire méritée même si elle a été obtenue bizarrement."
"Très satisfait d’avoir pris les trois points vu notre situation au classement avant la encontre. Notre victoire me semble méritée même si elle a été obtenue bizarrement. Il est anormal qu’après avoir mené deux à zéro que l’on se retrouve dans cette situation à la fin."

OUVRET Fréd (entraineur du TMFC) : "Les trois points vont nous faire du bien..."
"Je suis très content d’avoir pris les trois points qui vont nous faire du bien, notamment mentalement. Il est anormal qu’après avoir donné l’impression de maîtriser le match, que l’on se soit fragilisé de la sorte. À deux à zéro, quand l’adversaire à marqué nous avons trop reculé, nous avons paniqué, c’est ce que l’on doit travailler pour éviter certaines mésaventures à l’avenir. Après ce qui s’est passé à la fin sont des faits de jeu non maîtrisables."

SALLES Sébastien (entraîneur du Girou) : "Je ne comprends pas la décision de l’arbitre..."
"Ces faits de jeu sont très regrettables, ils mènent un à zéro très rapidement, ce qui les met dans une situation confortable. Ce qui est regrettable c’est le 3 à 2 dans les dernières minutes, nous avons eu la réussite et le mérite de revenir à 2 à 2, réussite qui nous a fuit tout le match. J’ai l’impression qu’on se fait voler ce petit point qu’on pouvait espérer avoir gagné. C’est sûr on manque de maîtrise, mais je ne comprends pas la décision de l’arbitre car la passe au gardien n’était pas volontaire."

LA FEUILLE DE MATCH
R1, poule B, quatrième journée
Samedi 20 octobre 2018, 18h
Pechbonnieu, Stade Edouard Labbé 
GIROU / TOULOUSE MÉTROPOLE F C 2/3
Arbitre : M Cournot Alexandre, assisté de MM Tadlaoui Adam et Tixier Florent.
Buts : Sinaman (87e), Bouis (93e) pour le Girou - Nguala (15e), Cestari (81e), Kandili (96e) pour le TMFC

GIROU : Viste, Koulibaly, Baux (Fernandez, 86e), Once, R. Goreau (cap), Bouis, N'Goumou, Claraco (Fréchou, 80e), Kassous (Dramé, 72e), Sinaman, Ralison
Entraîneur : Sébastien Farré, Sébastien Salles
TOULOUSE METROPOLE F C : Andral, J. Pérez, Panzu Kabu, A. Belkoussa, Torrent, F. Belkoussa, Boguet, Manga, Cestari, Kandili (cap), Nguala (N'Diaye, 86e). Non entré en jeu : Bassahia Agyaho, Oumina
Entraîneur : Freddy Ouvret.

Il en a été de même pour le TMFC mais la fin fut plus heureuse (crédit photo footpy)
Il en a été de même pour le TMFC mais la fin fut plus heureuse (crédit photo footpy)

JPB

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :