Connectez-vous S'inscrire

R1 - Kevin KANDILI (TMFC, Balma)... le néophyte aguerri à la double casquette !

Samedi 5 Janvier 2019

Kevin a la particularité d’être à vingt-trois ans et demi déjà un joueur de football aguerri et leader avec un parcours intéressant (actuellement capitaine d’équipe en R1) et parallèlement assumant des responsabilités d’éducateur depuis plusieurs saisons au niveau des jeunes à un très bon niveau.


En effet son parcours de joueur commence dès l’âge de huit ans au Toulouse Rodéo, puis un an à la JET, ensuite trois ans à l’US Castanet. Sa qualité le fait signer aux Toulouse Fontaines (un an en U15 Elite et deux ans en U17 dont une saison pleine en National). Son arrivée à Toulouse Football Croix-Daurade le propulse directement avec les seniors en DHR (sans passer par la case U 19). Il part faire une saison avec les U19 Nationaux de Colomiers et passe deux saisons en seniors dans ce même club avant de signer deux ans à Balma (CFA 2) pour se retrouver actuellement en R1 au Toulouse Métropole Football Club où en l’absence de Marlon Diaz il assume les fonctions de capitaine de l’équipe première ce qui démontre la confiance que lui accorde son club malgré son jeune âge.

Joueur mais aussi éducateur...

Son parcours d’éducateur est tout à fait étonnant également. Dès son arrivée au TFCD à pas même dix-huit ans il est lancé dans l’encadrement, il devient éducateur principal dans la section des U 11 pendant une saison. À son départ à Colomiers il devient éducateur des U14 et U15 pendant deux saisons. À son arrivée en tant que joueurs à Balma, il devient éducateur principal des U14 Élite pendant trois ans et depuis cette saison il est éducateur principal des U15 Élite toujours à Balma. Ce qui lui donne une double casquette de joueur important à Toulouse Métropole (en R1), tout en étant éducateur et entraîneur de jeunes à un  très bon niveau à Balma (U15 Elite). Kevin fait partie des joueurs rares qui ont la faculté d’être très créatifs, capable de trouver une solution de jeu dans n’importe quelle situation. Cette sensibilité qu’il met au service des autres en tant que joueur lui permet en tant qu’entraîneur d’avoir des échantillons à transmettre, ce qui n’est pas le cas de tout le monde.


"Je tiens à les en remercier pour la confiance qu’ils m’ont donnée."

Actuellement tu es en même temps joueur de football à un bon niveau (R1) et éducateur voir entraîneur en jeune (U 15 Élite) et dans deux club différents, comment fais-tu pour assumer les deux ?
Oui je suis joueur dans un club qui a de l’ambition et qui m’accorde beaucoup de confiance depuis mon arrivée. À la fois je suis éducateur des U 15 Élite de Balma avec mon acolyte Jean-René BIDI et également éducateur de la catégorie U 11 depuis cette saison. Ce n’est pas évident car je suis tous les jours pris par le football mais comme j’aime ça c’est un réel plaisir de pouvoir vivre de ma passion, donc j’en profite au maximum. Dès le début de la saison, j’ai établi tout mon programme pour que les entraînements et les matchs n’aient pas lieu le même jour entre Toulouse Métropole et Balma, cela demande une organisation et beaucoup de temps.

Ta disposition pour encadrer t’est venue très tôt (moins de dix-huit ans), point de départ au TFCD, comment cela s’est déclenché ?
À la sortie des U 17 Nationaux de Toulouse Fontaines, j’ai suivi mon entraîneur Éric HERRIOU au TFCD où  j’ai repris directement avec l’équipe première senior et mon Directeur Sportif du moment m’a proposé d’encadrer une équipe U 11, c’est donc lui qui m’a lancé dans le bain et j’ai de suite adoré transmettre ma connaissance aux jeunes joueurs.

Le fait de jouer dans un club et d’entraîner dans un autre, pose un problème dans un des deux, ou les choses se passent naturellement avec un bon relationnel entre eux ?
Non tout se passe bien entre les deux clubs et il y a aucun mal entendu.

Pourquoi ce départ de Balma en tant que joueur, alors que tu es resté en tant qu’éducateur et que tu as pris du galon à ce niveau ?
Après être parti de Balma pour des raisons sportives en tant que joueur, c’est naturellement que le président Roger Cau et le Directeur Sportif des jeunes, David Boué,  m’ont proposé de continuer à encadrer les jeunes car ils étaient très contents de mon travail et de mon investissement au niveau du club. D’ailleurs je tiens à les en remercier pour la confiance qu’ils m’ont donnée. Cela m’a été d’autant plus facile de répondre favorablement qu’il y a une équipe d’éducateurs de qualité au niveau des jeunes avec une très bonne entente.


"’Il faut continuer à travailler avec beaucoup d’humilité."

Aujourd’hui en étant dans deux clubs en même temps, il t’arrive de comparer ces deux entités au niveau des jeunes et des seniors ?
Toulouse Métropole pourrait avoir un grand potentiel chez les jeunes mais il n’est pas exploité. Je pense que cela demande du temps. Le club de Balma est vraiment plus en avance à ce niveau en terme de formation de joueurs, de recrutement et de résultat. Je considère que aujourd’hui Balma est juste derrière le TFC mais qu’il peut encore progresser, que le chemin est encore long,. Nous en sommes conscients et qu’il faudra encore beaucoup d’efforts pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. C’est pour cela qu’il faut continuer à travailler avec beaucoup d’humilité. Au niveau des seniors pour y avoir été et y être à ce jour, il n’y a pas une grande différence. Balma aujourd’hui est un cran au-dessus mais je pense que Toulouse Métropole peut le rejoindre à ce niveau là d’ici quelques années. Il faudra que ce club continue à nous pousser et nous soutenir car je suis persuadé que nous avons le potentiel pour rejoindre la Nationale 3 dans les saisons qui suivent.

Si au niveau des jeunes Balma est au top, pourquoi n’est-ce pas le cas à Toulouse Métropole, structures, motivations, qualités humaines ?
Comme je l’ai dit pour moi Balma est vraiment au top chez les jeunes de part la qualité de son encadrement. Sans manquer de respect à Toulouse Métropole, je ne sais pas exactement ce qui s’y passe exactement au niveau des jeunes mais il doit manquer certainement beaucoup de chose car le club est loin de ce qu’il pourrait être au niveau des jeunes en termes de potentiel.

Cette saison à moins d’un miracle Toulouse Métropole ne montera pas en Nationale 3, penses-tu que ce club y parviendra dans un avenir proche ?
J’en suis sûr, le club et les installations sont faits pour jouer plus haut. Il faut juste que le club soit plus ambitieux, plus rigoureux sur plein de choses. Nous avons de bons joueurs avec un bon état d’esprit et nous avons un bon entraîneur qui a de l’expérience, il faut juste avoir un cadre plus rigoureux pour nous pousser à plus travailler, nous mettre dans la peau du niveau du dessus.

Penses-tu que Balma qui aujourd’hui a atteint un très bon niveau jeunes est capable avec les fruits de sa formation de faire monter son équipe 1 en Nationale 2 ?
C’est l’objectif du club, je pense donc que oui, mais il faut être patient et intégrer les jeunes petit à petit pour les former au niveau senior. C’est notre souhait et nous travaillons beaucoup dessus au sein du club, donc nous allons y arriver.


"Mes joueurs savent qu’il y a que le travail qui paye et que les escrocs ne passent pas."

Ces deux clubs auxquels tu appartiens, qui sont voisins géographiquement, se concurrencent-ils vraiment et peuvent-ils devenir de vrais rivaux sur le plan sportif, même si sur le plan du nombre de licenciés ils représentent déjà deux grosses structures ?
Chez les jeunes pour le moment il n’y a pas de concurrence car il y a un tel écart de niveau dans tous les domaines en faveur de Balma. Par contre en senior la concurrence réelle pourrait venir rapidement, il n’y a qu’un niveau d’écart et Toulouse Métropole peut faire partie d’ici quelques années des équipes de Nationale 3 sur qui il faudra compter.

Sur  un plan personnel par rapport à ta fin de saison et concernant ton avenir quelles sont tes ambitions et objectifs en tant que joueur ?
Mes objectifs sont de continuer à progresser et de continuer à être performant sur le terrain avec Toulouse Métropole pour aider l’équipe à avancer et concernant mes ambitions je souhaite revenir au niveau National rapidement.

Par ailleurs quelles sont tes ambitions et objectifs en tant qu’éducateur et entraîneur au niveau de ton groupe U 15 à Balma et ta projection personnelle sur ton avenir dans ce domaine ?
Tout d’abord il faut savoir qu’entraîner, c’est quelque chose qui me passionne vraiment et pour lequel je m’investis totalement. Il est important pour les jeunes joueurs qu’il y ait quelqu’un pour les guider. Mes objectifs avec la catégorie U15 sont de faire progresser tous les joueurs un maximum pour les emmener au plus haut niveau possible par rapport à leur potentiel (éventuellement signature dans un club pro). Leur inculquer des valeurs. Les résultats n’étant pas une priorité mais mon tempérament de gagneur m’incite à gagner tout le temps. Je ne me fais pas de souci, je sais qu’à partir du moment où l’on travaille bien les résultats suivent. Mes joueurs savent qu’il y a que le travail qui paye et que les escrocs ne passent pas. Mes ambitions personnelles, tout d’abord obtenir le BEF et continuer à évoluer pourquoi pas sur des catégories supérieures mais je suis patient et je ne veux surtout pas brûler les étapes.

Depuis que tu joues au football quelles sont les personnes qui t’ont le plus marqué ?
Au niveau des entraîneurs Éric Herriou m’a vraiment beaucoup appris sur le terrain et en dehors, Patrice Maurel, Christophe Molina et Frédéric Ouvret m’ont beaucoup apporté dans ma progression. Des directeurs sportifs ont beaucoup compté dans la carrière qui est la mienne aujourd’hui, David Boué, le travailleur de l’ombre, que je remercie particulièrement et également Jean-Pierre Bonnet avec qui j’ai débuté ma carrière senior (alors que j’étais U19 première année) et qui m’a lancé comme éducateur. J’en profite pour remercier mon Président à Balma, Roger Cau, qui me m’accorde beaucoup de liberté et de confiance. Je tiens à remercier également le club de Toulouse Métropole pour la confiance qu’il me porte depuis mon arrivée


JPB (jpb@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :