Connectez-vous S'inscrire

R1/R2 - On fait le bilan avec...Brandon (Albi) et Laurent MARIANELLA (Marssac)

Jeudi 6 Juin 2019

Dans la famille Marianella, il s'agit bien évidemment des jumeaux Brandon et Laurent, habitués aux interviews pour Footpy. Une fois de plus, ils ont joué le jeu pour dresser le bilan de leur saison. (Par Socrates)


Sur le plan collectif, comment analyses-tu la saison qui vient de s’écouler ?
Brandon Marianella : C’était une saison compliquée pour nous, surtout la seconde partie de saison où nous avons perdu beaucoup de matchs qui étaient à notre portée. Beaucoup de joueurs ont arrêté en milieu de saison et certains se sont blessés. Nous aurions pu, voire même dû, faire mieux compte tenu des qualités de chacun dans l’équipe. Malheureusement, nous n’avons pas réussi à être réguliers.
Laurent Marianella : Ce fut une saison exceptionnelle, sans aucun doute la plus belle que j’ai vécue avec une belle bande de potes, une équipe soudée, de très bons joueurs. On jouait le maintien. Mais au fur et à mesure des matchs, on a pris conscience qu’on pouvait jouer les premiers rôles, ce qui a été chose faite. Une première partie de saison parfaite avec un jeu en place. La seconde partie de saison était bonne, même avec quelques revers. On a galéré avec les terrains durant la saison, les blessés, les suspendus. Mais au final, on a une montée en R1 historique pour le club et nous sommes très fiers d'avoir contribué à cette réussite.

Concernant le classement, la place de ton équipe te semble logique ?
B. M. : Pour moi, le classement ne me semble pas logique. Nous avions fait une première partie de saison vraiment bonne. Et avec les joueurs que nous avions, nous aurions dû faire mieux. Pour moi, on mérite d’être en milieu de classement, mais nous avons perdu des matchs bêtement. On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes. Mais je suis quand même fier des joueurs. On a rien lâché jusqu’au bout.
L. M. : Elle est logique compte tenu de la saison, des matchs et des scores. On finit avec la meilleure attaque, même si je pense qu’on aurait tous aimé garder notre première place que l’on a eue dès la première journée. La fin de saison a été compliquée, mais ce n’est pas grave. A la fin, on monte et c’est le principal.


"Voir le sourire et les larmes des joueurs, des entraîneurs, des bénévoles, c’est une sensation inexplicable"

Malgré une saison compliquée avec Albi, Brandon a terminé meilleur buteur de Régional 1.
Malgré une saison compliquée avec Albi, Brandon a terminé meilleur buteur de Régional 1.

Quel est ton meilleur souvenir de la saison ?
B. M. : J’ai plusieurs bons souvenirs mais je pense surtout au match contre Colomiers où l’on arrache la victoire à la quatre-vingt-quatorzième minute. Toute l’équipe s’est battue jusqu’au bout et ce moment reste l’un des meilleurs dans la saison.
L. M. : Sans aucun doute je dirais le moment quand on a su que l’on montait en R1 à la fin du match face à Cahors. La pression qui retombe, le travail d’une saison récompensé. Voir le sourire et les larmes des joueurs, des entraîneurs, des bénévoles, c’est une sensation inexplicable.

Quel est ton pire souvenir de la saison ?
B. M. : Le pire souvenir c’est le match nul non mérité au match aller contre le TMFC. C’est un match qui me reste en travers car on ne mérite pas ce but pris à la dernière seconde. Après, bien évidemment, il y a la descente du club en R2 qui reste le pire souvenir de cette saison.
L. M. : Je n’ai pas tellement de mauvais souvenirs. Ce fut une saison quasi parfaite malgré une période où on a pris deux corrections face à de très bonnes équipes. On a eu deux mois compliqués, mais dans l’ensemble pas de mauvais souvenirs.



"Bravo à lui. Je suis fier de lui et il le sait"

Sur le plan individuel, quels étaient tes objectifs en début de saison ?
B. M. : Mes objectifs en début de saison étaient de finir au moins avec quinze buts dans la saison et que le club reste en R1. Mais durant la saison, je n’y pensais pas trop. Je prenais les matchs les uns après les autres.
L. M. : Je n’avais pas spécialement d’objectif. Je suis arrivé dans ce nouveau club où j’ai été très bien intégré. J’ai mis onze buts et délivré onze passes décisives toutes compétions confondues. C’est une saison correcte même si je pense que j’aurai pu mieux faire compte tenu des occasions que j’ai pu avoir toute l’année.

A l’arrivée, comment juges-tu tes performances ?
B. M. : Mes performances sont satisfaisantes. Je finis meilleur buteur de R1 toutes poules confondues. Je reviens de loin mais avec le travail, les coéquipiers et le staff qui m’on fait confiance du début jusqu’à la fin, je me devais de réaliser quelque chose cette saison. J’ai toujours un but, c’est de jouer à un niveau supérieur. Et si cette saison j’ai fini avec dix-sept buts, c’est grâce aussi à l’équipe et je la remercie.
L. M. : Elles sont correctes. Cette année était plus une année collective. On avait tous le même objectif, c’est-à-dire jouer pour les autres et faire au mieux pour le groupe.

Quel est ton plus beau but ?
B. M. : Mon plus beau but, c’est bien évidemment celui à Colomiers où je pars des trente-cinq ou quarante mètres et je vais dribbler plusieurs joueurs pour inscrire le but victorieux en toute fin de match.
L. M. : Je dirai celui face à Cazes Mondenard chez eux. "Balou" (Arnal) me décale le ballon à soixante-dix mètres et ensuite je pars tout seul, j’élimine les milieux, la défense et j’ajuste le gardien d’une frappe en pleine lucarne.

En toute objectivité, quel regard portes-tu sur la saison de ton frère ?
B. M. : Je suis vraiment fier et content pour lui. Avec son équipe, ils méritent largement leur montée. Laurent s’est vite adapté à l’équipe et a su trouver ses marques. C’est un travailleur.
L. M. : Il a fait une saison exceptionnelle. Ce fut compliqué pour Albi, mais il finit quand même meilleur buteur de la région Occitanie. Il a quasiment mis tous les buts de son équipe. Il avait la pression sur les épaules car on attendait qu’il marque à chaque match. Il a essayé de porter son équipe comme il pouvait. Malheureusement, ils descendent en R2. Mais bravo à lui. Je suis fier de lui et il le sait.


"Albi reste mon club de cœur"

Pour une première saison à Marssac, Laurent a connu les joies d'une montée en Régional 1.
Pour une première saison à Marssac, Laurent a connu les joies d'une montée en Régional 1.

Pour le cru 2019/2020, souhaites-tu changer de club ?
B. M. : Je me sens bien à Albi. Comme j’ai déjà pu le dire, j’aime ce club. Mais oui, j’aimerai changer de club seulement pour jouer à un plus haut niveau et essayer de toucher mon rêve un peu plus du bout des doigts. Mais Albi reste mon club de cœur et je les remercie de me donner toute leur confiance.
L. M. : Je suis très bien à Marssac et je serai Marssacois pour la saison 2019/2020. Je retrouve mon football dans cette équipe. Le groupe vit bien. Le staff et les bénévoles sont au top. Comme je l’ai dit, c’est un groupe de potes et je pense que ça y fait sur la saison d’avoir une cohésion comme ça. Puis, on monte en R1. On sera le seul club tarnais dans ce championnat, le petit village de 3 000 habitants. Il y a du monde qui vient nous voir tous les week-ends. Donc ça donne envie de rester.

Quel va être ton programme de l’été avant la reprise des entraînements ?
B. M. : Cela va être soleil, bronzage, partir à la mer avec mes potes, quelques barbecues ici et là. Puis, mi-juin, je vais me remettre à courir pour garder la forme et être à 100% dès le début de la prochaine saison.
L. M. : Le programme sera boulot, quelques vacances, petit week-end à la mer à droite et à gauche, et ensuite quelques footings pour ne pas perdre trop le rythme car la R1, ça sera autre chose.

Un dernier mot à ajouter ?
B. M. : Je tiens à remercier le club et tous mes coéquipiers pour cette année. Grâce à eux, j’ai pu terminer meilleur buteur et j’en suis content. Je ne leur souhaite que le meilleur pour la suite. Et merci à toi aussi Socrates pour cette interview. Tu fais un super boulot. En te souhaitant une bonne continuation.
L. M. : Je voudrais remercier tous mes coéquipiers sans exception. Merci aux coachs "Mika" et "Fanfan". Merci à notre président François, à Laurent notre président adjoint, à Yves aussi d’être toujours là, merci au petit Noé qui nous prépare tout quand on joue à domicile, merci à tous les bénévoles et il y en a tellement. J’espère que je n’oublie personne. On se retrouve pour une nouvelle saison. Merci à Footpy pour cette interview avec mon jumeau. La bise à lui aussi, même si je le vois tous les jours. Un beau jour dans le village...

Propos recueillis par Socrates
socrates@footpy.fr


Brandon et Laurent ont connu des fortunes diverses collectivement cette saison. (crédit: DB / Footpy)
Brandon et Laurent ont connu des fortunes diverses collectivement cette saison. (crédit: DB / Footpy)

Socrates (socrates@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :