Connectez-vous S'inscrire

R1 féminine - Alain SLONINSKI (Gaillac) : « Le maintien, c'est mon objectif minimum »

Vendredi 4 Janvier 2019

Un peu à la traîne au classement, les féminines de l'US Gaillacois sont portées par un coach ambitieux. Alain Sloninski regrette d'avoir laissé quelques points en route depuis le début de la saison et pense que ses joueuses peuvent faire largement mieux dans les mois à venir.


Comment jugez-vous le parcours de votre équipe à la trêve ?
Aujourd'hui nous sommes huitième avec 8 points au classement. J'ai quelques regrets car je pense que nous devrions totaliser 15 points. Nous en avons perdu 7 bêtement. Si nous avions ces 15 points aujourd'hui, nous serions quatrième et ça serait bon au niveau du maintien. Là clairement ce n'est pas fait. C'est dommage.

À quels moments avez-vous perdu ces points ?
Déjà, contre Eaunes, nous en perdons 3. Jamais je n'aurais pensé que nous puissions puisse perdre un match comme celui-ci. Après au football, rien n'est fait et comme le proverbe le dit, dominer n'est pas gagner. Nous avons été trop gentil en leur donnant les trois points. C'est d'autant plus dommage que cette défaite vient après un très beau match contre Montauban où j'ai retrouvé une équipe qui jouait son football. Ensuite, nous avons eu des difficultés au niveau de l'effectif avec quelques blessés. Ça ne nous a pas aidé à Lacritourien où je pense que l'on perd deux points en faisant 1-1. Et enfin contre Balma, on perd 3-1, mais nous méritions mieux.

Comment justifiez-vous ces points perdus ?
Mon équipe souffre de problèmes de forme physique. La préparation a été un peu tronquée et les filles ont certaines priorités. Elles sont mamans. Souvent, on m'appelle pour me dire « Alain je ne pourrais pas venir car je n'ai personne pour garder le petit ou la petite. » Depuis le début de la saison je fais du bricolage. Après je trouve que cette équipe a du talent. Elles l'ont prouvé à Léguevin où elles ont très bien joué même si nous ne ressortons qu'avec le point du match nul.

Avec la rigueur de formations comme le Rodez ou le TFC, Gaillac pourrait viser le podium (Crédit photo : Plautin Christophe)
Avec la rigueur de formations comme le Rodez ou le TFC, Gaillac pourrait viser le podium (Crédit photo : Plautin Christophe)

"Il y a clairement du potentiel à développer."

Comment comptez-vous préparer 2019 ?
Pour 2019, je devrais récupérer quelques joueuses qui traînaient quelques blessures. Normalement, quand elles vont revenir, nous devrions faire quelque chose de mieux. Après, elles ont reçu des plannings de préparation hivernaux mais je ne vais pas leur courir après pour qu'elles le fassent. Souvent les matchs se gagnent là. En plus nous commençons par des gros morceaux avec le TFC, l'ASPTT Albi et Rodez. Clairement, le maintien, c'est mon objectif minimum. Je pense que nous pouvons faire mieux. Certaines joueuses ont de grosses marges de progression. L'une d'elles a 16 ans. Elle a un double surclassement, elle ne demande qu'à progresser.

Votre objectif c'est d'être dans le Top 5 à la fin de la saison ?
Pour moi oui, ça serait la moindre des choses. Si nous avions la même discipline qu'un club comme le TFC ou Rodez, nous serions dans le trio de tête. Il y a clairement du potentiel à développer. Ça manque peut-être un peu d'ambitions. J'aimerais structurer le club au niveau du football féminin, tant les équipes séniors que l'école de football.

Le coach attend plus de ses filles en deuxième partie de saison (Crédit photo : Plautin Christophe)
Le coach attend plus de ses filles en deuxième partie de saison (Crédit photo : Plautin Christophe)

Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :