Connectez-vous S'inscrire

R1 féminines - On fait le bilan avec... Thierry RUBIO (entraîneur de Léguevin)

Mercredi 15 Mai 2019

La saison de Régional 1 féminine se clôt tout juste. C'est donc l'heure de dresser les premiers bilans de cette année de football riche en émotion. De son côté, le club ouest-toulousain de Léguevin n'a clairement pas à rougir de ses prestations en tant que promu, comme le confirme le coach Thierry Rubio. (Par Le Lensois)


Quel premier bilan dressez-vous sur votre première saison en R1 ?
On est monté de R2 en R1 et notre objectif, c'était le maintien. Nous ne savions pas trop où nous allions naviguer. Nous savions que ça serait très difficile notamment avec les réserves du TFC, de Montauban, Albi et Rodez. Du coup, pour nous maintenir la tâche n'était pas des plus faciles. Au final, nous avons tout de même fait une bonne saison.

C'est sûr que pour un promu finir au pied du podium c'est tout de même bien...
Ah oui... nous n'en espérions pas autant. Ça a été tout de même difficile jusqu'au dernier match. Derrière, ça revenait fort. J'ai eu l'opportunité d'avoir deux-trois joueuses supplémentaires dans mon groupe à l'intersaison. Elles se sont très bien intégrées et ont apporté un plus à notre ancienne équipe. Nous ne sommes pas trop connus, nous sommes un peu éloignés de Toulouse donc pour avoir des filles ce n'est pas aisé.

Vous finissez à égalité de points avec Ramonville, également promu, qu'est-ce qui a fait votre force de promu ?
Pour nous, je pense que c'est notre effectif. Il a un peu évolué avec quelques apports et également l'arrivée d'un nouvel entraîneur. Après nous avons un atout indéniable : la communication. C'est un groupe très familial n'ayant subi aucun départ entre la saison dernière et cette saison. Au contraire si nous pouvions faire venir des filles ça serait le top. Nous avons un groupe de U18 qui joue en huit, mais nous aimerions étendre cette catégorie pour obtenir un petit réservoir et que ces filles puissent jouer en catégorie senior.

Quel regard portez-vous sur cette poule de R1 ?
La catégorie est intéressante, il n'y a pas de prise de becs mais plutôt beaucoup de fair-play. C'est intéressant et sur le coup je tiens à féliciter toutes les autres équipes. On n'a pas à se bagarrer pour ci pour ça, c'est intéressant. Le dernier match contre le TFC, ça s'est super bien passé. Dans l'ensemble, avec toutes les autres équipes on s'entend bien.

 

"Si nous arrivions à mieux nous structurer avec de nouvelle catégories, ça serait mieux"

R1 féminines - On fait le bilan avec... Thierry RUBIO (entraîneur de Léguevin)

Vous avez quelques projets en tête pour le club ?
Nous avons plein de projets, mais il nous manque les joueuses. Nous nous battons pour agrandir cette section féminine. Nous avons tout de même une équipe senior qui a commencé en District et fait ses classes une à une pour arriver en R1. Actuellement, nous avons pas mal de joueuses qui ont trente-deux/trente-trois ans. Il nous faut quelques jeunes pour la relève.

Quelles ambitions avez-vous pour la prochaine saison ?
Peut-être que cette année c'était un coup de bol. Du coup, l'année prochaine, nous visons encore le maintien c'est sûr. Après, pourquoi pas finir dans les trois premières et faire les phases d'accession pour la D2 ? Ça m'étonnerait que nous allions au dessus, nous n'avons pas la structure pour.

Dans vos yeux, vous ne vous voyez pas suivre un parcours avec une montée en D2 comme l'a réalisé Portet ?
Ils sont déjà bien mieux structuré que nous. Déjà, quand vous montez en R2 je pense qu'il faut avoir plus d'équipes féminines en jeunes. Nous, nous ne les avons pas. Nous n'avons que notre section de U18 qui joue en huit, donc onze joueuses environ et les seniors qui jouent en R1. Si nous arrivions à mieux nous structurer avec de nouvelle catégories, ça serait mieux. L'année prochaine, nous auront peut-être une équipe entière dès six/huit ans. Ça fait plus de quinze ans que je m'occupe de la catégorie féminine dans ce club, j'espère que ça va continuer.

Y a -t-il une progression depuis vos débuts à la tête de l'équipe ?
Bien sûr. Nous sommes montés au fur et à mesure depuis le District, en emportant au passage deux finales de challenge Souchon. Il y a du jeu clairement, ce n'est pas mal. Il n'y a pas que de la chance, mais surtout du travail de la part des filles. Ça bosse également derrière car si les dirigeants nous ne faisions pas le métier, nous aurions des départs. J'ai des filles qui sont courtisées par des clubs comme Balma ou le TFC, mais elles restent. J'ai notamment mon avant-centre et ma gardienne. L'attaquante nous met pas mal de but et sur notre deuxième moitié de saison, elle nous a manqué des suites de sa blessure. Je pense que l'on perd quelques points si nous l'avions eu toute la saison.


Pour une première saison en R1, les filles de Léguevin auront réalisé un bel exercice en se maintenant sans trop de difficultés. (crédit: T.R.)
Pour une première saison en R1, les filles de Léguevin auront réalisé un bel exercice en se maintenant sans trop de difficultés. (crédit: T.R.)

Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :