Connectez-vous S'inscrire

R2 Féminine - Jean-Luc BOURREL (A.S. Payrin Rigautou) : « Face à Druelle on a la bonne pression »

Samedi 12 Janvier 2019

Pour l’instant qualifiées pour la poule d’accession, les joueuses de Jean-Luc Bourrel jouent un match important ce week-end face à Druelle. Avec une victoire, elles sont assurées de monter, avant d’attaquer une deuxième phase toute aussi difficile.


Votre équipe est actuellement troisième à deux matchs de la fin de ce championnat, quel bilan faites-vous de ce début de saison ?
C’est un championnat très compliqué car c’est sur dix matchs avec les trois premières équipes qui vont en poule d’accession et les trois autres en poule de descente. En sachant que dans cette poule il y aura quatre descente sur six. Pour nous c’est donc très important de finir dans les trois premiers pour essayer d’assurer le maintien car après on remet les compteurs à zéro. Pour l’instant on est très satisfaits parce qu’on est un petit club et on n'est qu’à trois points d’Albi, qu’on a tenu en échec à deux reprises. Pour l’instant le bilan est satisfaisant mais tout va dépendre de si on arrive à conforter cette troisième place.

Le match ce week-end face à Druelle est donc décisif ?
Il est décisif mais celui contre Saint-Sulpice le sera aussi. On a un certain avantage sur Cahors mais mathématiquement ce n’est pas fait. Nous on a notre destin en main et si on gagne un match sur les deux on est sûr d’être dans les trois premiers. On va donc aller à Druelle pour essayer de gagner avec la bonne pression puisque ce n’est pas catastrophique si on fait un mauvais résultat et il nous resterait une chance face à Saint-Sulpice.

Quels sont vos objectifs pour cette saison ?
L’objectif était le maintien comme toutes les saisons et je sais que c’est très difficile de se maintenir en poule de maintien car les matchs sont vitaux et on n’a pas le droit à l’erreur. Si on va en poule d’accession on jouera le jeu à fond. C’est-à-dire qu’on continuera à essayer de gagner les matchs et à mieux jouer parce que c’est important. Et si jamais par bonheur on se retrouvait dans les deux équipes capable de monter en R1, honnêtement on aurait un souci dû à un problème de niveau. Il y a un gouffre entre la R1 et la R2, mais aussi entre le R2 et le District. Les écarts sont considérables. Mais on va faire par étape, d’abord accrocher la poule d’accession, synonyme de maintien et après on redéfinira les objectifs d’ici quinze jours.

Par Ncoucou


Ncoucou

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :