Connectez-vous S'inscrire

R2 - MARSSAC un futur à la sauce PIBRAC version 2017/2018 !

Lundi 7 Janvier 2019

Promu aux milles merveilles, le Marssac SRDT joue les têtes d'affiche en Régional 2 depuis le début de la saison et semble ne pas vouloir s'arrêter.


Neuf match pour zéro défaite avec une moyenne de plus de trois buts inscrits par rencontre, c'est ce que l'on appelle une première moitié de saison quasi parfaite. Au moment de clore la première journée de R2 et de débuter la saison par un large succès 7-1 contre Cahors, certaines critiques auraient pu penser à un effet soufflé des suites de la montée et du titre de champion de Régional 3. Pourtant les semaines se sont enchaînées et les bons résultats ont perduré : 5-0 contre Rodez, 0-3 contre Mazamet, 3-0 contre le Rodéo et ainsi de suite. Après neuf journées de championnat, les bleus et blancs sont ainsi seuls leaders de leur poule B de R2 et semblent peu à peu prêt à jouer les premiers rôles en vue de la montée à l'étage supérieur. Vous vous demanderez, pourquoi alors avoir précisé que la saison était quasi parfaite ? C'est le perfectionnisme du rédacteur et fan de football que je suis ! Sortant de leur magnifique succès contre Cahors, les tarnais s'engageaient la semaine suivante en Coupe de France en se déplaçant à Saint-Affrique, pensionnaire de R3 que les marssacois connaissent bien pour les avoir affronter la saison précédente en poule D. Ils se laisseront cependant surprendre par les aveyronnais et sortiront peut-être un peu trop prématurément de cette compétition.

Une destinée digne de Pibrac ?

Le petit club familial fraîchement promu de Régional 3, où c'est avant tout une bande de copains qui s'éclatent sur le terrain ça ne vous rappelle pas un autre club. En cherchant un peu sur votre site d'actu footballistique préférée, vous pourrez même retrouver quasiment au mot prêt ces paroles de la bouche de Jérôme Baldy, le coach adjoint de l'US Pibrac. Récemment monté de R3, le club haut-garonnais a su en surprendre plus d'un en tentant ardemment sa chance pour monter en Régional 1, obtenir son ticket, et aujourd'hui avec la même ferveur afficher des résultats largement positifs. Pourquoi ne pas espérer la même destinée du côté de cette charmante commune de plus de 3000 habitants ? Tous les ingrédients sont actuellement réunis pour suivre les traces des troupes de JR Badaracco. Pourtant, comme le souligne semaine après semaine le coach de Marssac, il leur faut avant tout garder la tête sur les épaules. Dés le 12 janvier prochain, en recevant Saint Alban, les hommes de Mickaël Bertrand affronteront la partie la plus complexe d'une saison de football : l'hiver. De nombreuses équipes ont déjà craqué à ce moment de l'année, dont Marssac eux-mêmes dans le passé.


Coach de Marssac, Mickaël Bertrand : « Le bilan est plus que positif, le groupe grandit ensemble et il est mentalement plus fort chaque match. Après vous me connaissez, je reste très calme et humble pour le reste de la saison. Je félicite vraiment l'ensemble de mon groupe. Il faut quand même noter que j'ai utilisé 23 joueurs différents depuis le début de la saison. J'espère que l'on continuera à prendre du plaisir. La dernière victoire obtenue sur le terrain de Saint-Jean L'Union 0-6 valide un gros début de saison de notre part. »

Marssac va-t-il connaître le même destin que Pibrac ? (crédit photo Marssac foot)
Marssac va-t-il connaître le même destin que Pibrac ? (crédit photo Marssac foot)

Le Lensois

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :