Connectez-vous S'inscrire

Régional 1 - L'UNION SAINT-JEAN confirme aux dépens d'un TMFC qui doute de plus en plus !

Lundi 21 Janvier 2019

Il y avait pas mal de temps que je n'était pas allé à l'Union, hasard de mes désignations. Entre nous c'est un terrain où je n'aime pas trop aller. N'y voyez rien contre la formation locale mais en règle générale tous les terrains ayant une piste d'athlétisme me rebutent. On est loin des actions ce qui aseptisent les sensations. De plus l'éclairage me semble un peu juste pour moi qui porte des lunettes. Même de taille normale les joueurs ont l'air de Lilliputiens vus de loin et de haut.


Et enfin je suis sûr d'y retrouver l'abruti de service à la gueule plus grande que celle du plus grand des squales ! Et c'est toujours le même qui hurle, invective, ne respecte pas monsieur l'arbitre ! Que l'on soit partisan, chauvin, engagé, soit mais partial à la limite de l'aveuglement, grossier….. Quelle vulgarité ! Soit cet idiot est en permission de l'HP, soit à la maison il n'a pas droit à la parole et une tribune est un défouloir accueillant ! Deux équipes qui évoluent au bas du classement très loin devant Conques mais à une dixième et onzième place bien peu reluisantes. D'ailleurs en gagnant l'Entente dépasse son hôte lui laissant une avant-dernière place peu enviable. Ce sont les Toulousains qui sont assez nettement dominateurs pendant une petite demi heure en développant un football d'assez bonne qualité mais sans opportunités très, très nettes. Une nouvelle attaque collective fluide et de toute beauté finit par payer avec enfin l'ouverture du score par un Cestari combattif à souhait. Ce n'est que justice à ce moment là. Une tête de Nguala sur Thouron n'ajoute rien. L'union Saint-Jean loin d'être abattu par son entame brouillonne arrive à retrouver le ballon. Un premier tir de Henider est bloqué facilement par Stryczek, avant que ce gardien ne repousse comme il peut un ballon sur l'avant-centre local qui inexplicablement, seul à six mètres ne cadre pas devant le but vide ! Dans le temps additionnel Henider sur un centre en retrait du plat du pied assure l'égalisation un tantinet inattendue.

La deuxième période est meilleure pour l'Union Saint-Jean

Jusqu'à il y a peu l'ex division honneur était épargnée par les changements à volonté s'en tenant qu'à trois. J'ignore qui a eu la "bonne" idée d'aligner par le bas ce niveau, mais à part nous faciliter la tâche puisque nous n'avons plus à nous soucier de regarder l'heur et les sortants et entrants c'est devenu comme plus bas la foire d'empoigne avec un turn over infernal et ridicule (à mon sens du moins). Conçu à l'origine pour jouer à onze contre onze ce fot là en arrive à voir des oppositions à seize ou dix-sept, voire plus ! Les locaux sont revenus avec plus de discipline pendant que les Toulousains ne reproduisent pas les mêmes qualités. Mais que le niveau est faible ! Impossible pour chaque formation d'ligner trois passes réussies consécutives… impossible de trouver une idée directrice, un collectif à minima. Oh bien sûr de l'envie, de la détermination…. N'est-ce d'ailleurs pas le strict minimum à attendre d'équipes menacées ? Alors oui, les joueurs en veulent, se battent, y croient mais si les supporteurs s'emballent, le spectacle n'est pas …. folichon. Et le temps passe très lentement faisant ressentir le froid plus mordant.  46ème. lob de Boguet trop enlevé, 49ème. cafouillage devant le but local ave un tir de Cestari légèrement trop haut, 61ème Cestari encore, 63ème. corner local repoussé par Stryczek sur une tête de Aventin  non cadrée, 70ème. contre attaque locale avec un arrêt réflexe du pied droit de Stryczek devant Carrère qui a apporté de la vivacité dès son entrée, Peu après nouvel assaut repoussé par Stryczek sur Seille qui ne trouve pas la mire, 75ème. Faute de Diaz Rodrighez (?) sur Henider et penalty transformé avec sang froid par cap'tain Seille. C'étaient les actions les plus marquantes mais il y en a eu d'autres moindres dans un acte plus vif, bien que faible. L'Entente lâche l'avant-dernière place en se donnant des motifs d'espoir. Il ne faut pas oublier que l'accession s'est faite tard en position lointaine au classement et que malgré la fusion l'effectif n'a pas connu de flambée ni l'arrivée de joueurs largement au-dessus. Pour le TMFC des questions se posent. Là l'effectif sur le papier est de qualité et le prouve par brefs instants sur les pelouses mais il semble y avoir quelques problèmes. Pour preuve cette intervention assez sonore et fâchée de Fréd pendant l'échauffement avant un recul de quelques mètres laissant les joueurs entre eux… De toute manière il semble que les deux équipes vont connaître une fin de saison compliquée. 

Le TMFC fait du surplace malgré un effectif de qualité (crédit photo BE)
Le TMFC fait du surplace malgré un effectif de qualité (crédit photo BE)

LES RÉACTIONS 
Grég SORROCHE (entraîneur de l'Union) : "ce soir c'était écrit que c'était pour nous."
"Trois bons points. Ça a souri en notre faveur comme cela aurait pu sourire pour eux. Ce soir c'était écrit que c'était pour nous. Match équilibré dans l'ensemble, chaque équipe a pris le dessus par moment dans une rencontre dans l'ensemble engagée. Nous avons eu un peu plus de réussite qu'eux. Mois de janvier, après la trêve, et une préparation hivernale qui laisse du jus dans les jambes. Les mecs sont un peu moins lucides, le terrain pas facile qui se dégrade progressivement qui prend encore plus de jus. Je pense que l'engagement était la première chose qu'il fallait mettre dans cette rencontre au-delà de l'aspect technique. On a eu un peu plus de justesse ce soir."

Fréd OUVRET (entraîneur de Toulouse Métropole) : "pour l'instant la confiance n'est pas là…"
"Déception ? Non. On perd en faisant une bonne mi-temps, je pense que pour l'instant la confiance n'est pas là. Nous avons dominé le match, Ils ont joué en contres, avec leurs valeurs. Ils prennent les points ce soir. Je que je regrette la plus dans la partie c'est le but concédé juste avant la mi-temps parce qu'on avait été averti juste deux minutes avant. C'est un manque de maîtrise sur la fin de la première période. Après sur l'ensemble nous avons été valeureux. Ce sont des coups du sort. Un penalty sur un contre, un peu de maladresse là-dedans. Je n'ai pas spécialement de regrets. Il y a du déchet dans les deux équipes. Quand on voit le classement on ne va pas livrer une partie comme ceux qui sont premiers. On fait le dos rond. Ce soir on perd encore, on va se concentrer sur le prochain match."


LA FEUILLE DE MATCH
R1, poule B, onzième journée
Samedi 19 janvier, 20 heures
L'Union, stade Georges Beney.
L'UNION SAINT-JEAN/TOULOUSE MÉTROPOLE FC 2-1 (MT 1-1 )
Arbitre : M Nabil Chaabani, assisté de MM Christophe Huertas et Ameur Bourasse
Buts : Henider (45e+4), Seille (75e,sp) pour L'Union Saint-Jean - Cestari (35e) pour Toulouse
Avertissements : Behra (80e) à l'Union Saint-Jean - Bidi (90e+5) à Toulouse

L'UNION SAINT-JEAN : Thouron - M. L. Soumah, Aventin, F. Andrieu, Lecuona, Seille (cap.), Gadet, Vinette, Henider, A. Gil, Medina, S. Carrère, Adèle, Behra
Entraîneur : Grég Sorroche
TOULOUSE MÉTROPOLE FC : Stryczek - M'bida, J. P2rez, A. Belkoussa, Diaz Rodriguez (cap.), F. Belkoussa, Bidi, Manga, Cestari, Boguet, Nguala, M. Torrent, Ph. Andrieu, M. Khalid
Entraîneurs : Fréd Ouvret, Matthias Torrent.

Après son nul face à Luzenac, l'Union Saint-Jean vient d'enchaîner deux succès consécutifs très importants pour son opération maintien (crédit photo footpy)
Après son nul face à Luzenac, l'Union Saint-Jean vient d'enchaîner deux succès consécutifs très importants pour son opération maintien (crédit photo footpy)

Bob Marley (bobmarley@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :