Connectez-vous S'inscrire

Régional 1 - Le GIROU ne tremble pas face à CARCASSONNE

Dimanche 23 Septembre 2018

Malgré une pelouse qui leur est étrangère, voire hostile, le Girou tient sa première victoire de la saison "à domicile". Ce aux dépens d'un Carcassonne qui se lamente de ses occasions manquées. Si l'un emmagasine de la confiance, l'autre doit faire attention à ne pas se laisser emparer par le doute alors que cette poule nous réserve encore de nombreux scénarios improbables (par Bob Marley).


Retour aux sources pour l'OGFC ! En effet le stade municipal de Pechbonnieu étant fermé pour cause de réfection (?) ni l'O Girou FC ni la Vallée du Girou (rugby Fédérale 3) ne peuvent y évoluer. On le sait depuis des années cette "pelouse" fait l'objet des railleries ou récriminations de tous ceux qui viennent y jouer. Il est vrai que la cohabitation de deux sports et la multiplication des matchs ne font rien pour faciliter le repos du terrain. Quand de plus les services techniques chargés de l'entretien n'ont pas forcément le temps ni le compétences très pointues exigés cela devient encore plus ardu. L'exemple du complexe de Montberon qui est entretenu par des gens sérieux qui respectent les consignes horaires pour les désherbants, etc. devrait être suivi. D'ailleurs à plusieurs reprises nous avons assisté à une scène coquasse voyant Matthias Baux (un des responsables du site) remettre en place des escalopes d'herbes arrachées ! Les deux plus belles étant de son fait d'ailleurs sur un tacle dont il a le secret. On a exprimé l'idée pas loin de moi que cet empressement n'avait pour but que se s'avancer le boulot pour lundi matin ! Je crois que l'ignoble Stéphane Taoui était dans le groupe qui chambrait... 

Et N'Goumou surgit
 
Disons le tout net, Carcasonne à l'instar de Beaucaire, Mende, Fabrègues n'ont certainement pas obtenu le résultat que leurs prestations permettaient d'espérer. En même temps si les attaquants ne sont pas foutus de mettre au fond les occasions qui sont créées, ou au moins une partie !!!! Nous avons de bons gardiens, des défenses solides mais des frappeurs aux pieds carrés. Peut-être traumatisés par la correction subie à Montauban en CDF les locaux ont entamé plus que prudemment c'est le moins que l'on puisse dire. Devant la maîtrise visiteuse les tubes loin devant ont fusé rendant systématiquement le ballon. À tel point que le milieu de terrain, voire les attaquants n'ont fait que le voir passer, entraînant une sort de fatalité et de découragement de Franco Ralison qui a disparu du jeu durant de longues minutes malgré les exhortations d'encouragement de Patou, le vieux grognard  qui lui ne manque pas d'abnégation. Un gardien vigilant une défense solide articulée autour d'un duo haut en couleurs et des latéraux, tous guerriers ont permis de tenir vaille que vaille et de subir mais de ne pas craquer. Et Guillaume N'Goumou le frère de celui qui joue en N3 avec la réserve du Téf surgit. Sombrero, enchaînement, p'tit lob et pion ! Un but pour un hold up à domicile du moins à ce moment de la partie.  C'est l'instant idéal pour faire douter un adversaire dominateur et se mettre à desserrer l'étau subi jusque là. Malgré plusieurs demandes de Baux qui souffraient sous le très ardent soleil à monsieur l'arbitre pour obtenir une pause fraîcheur il n'a pas obtenu satisfaction. Il faut dire que Matthias n'a pas suivi la préparation très poussée avait depuis longtemps fait appel à ses réserves.
 
Le Girou revient avec de bien meilleures qualités, puis subit, et tient !
 
Le coup sur la tête pris avant le repos a laissé des traces chez les Audois qui subissent à leur tour la créativité du Girou qui domine son sujet. et fait enfin plaisir à voir avec du jeu au sol et des combinaisons. Mais là non plus pas la possibilité de creuser un écart ce qui laisse un espoir à Carcassonne. Espoir que les visiteurs vont à nouveau entrevoir à la grâce d'une fin de rencontre dominatrice. Un centre de la gauche à l'heure de jeu ne trouve pas heureusement preneur , puis une tête heurte la transversale. Ce sont ensuite des tirs non cadrés, puis une talonnade dans les six mètres inutile et enfin Bogado qui enlève trop un tir, sans aller jusqu'à le satelliser.... Au final un nul à Colomiers, une victoire à la maison (euh, était-ce vraiment à domicile ?), autant de points pris dans une compétition qui si elle permet de s'opposer à des formations inconnues n'en sera pas moins très ardue.

LES RÉACTIONS 
Sébastien FARRÉ (co-entraîneur du Girou) : "C'est bien on avance"
"Superbe opération, mais c'est surtout la manière. On travaille dur depuis le début. On a fait je pense une des prépas la plus longue de l'histoire du Girou ! Les garçons sont travailleurs, ils se sont remis en question. Il y a plein de choses à corriger encore, mais c'est victoire du courage. En première période on a fait le dos rond parce qu'on était un peu dans le doute après la défaite à Montauban qui nous a fait un peu mal avec la lourdeur du score. Du coup nous avions besoin de nous rassurer. C'était donc un choix de commencer bas, de reculer pour exploiter les espaces dans leur dos. Superbe but de notre attaquent au bon moment mais c'est une victoire à quatorze, tout le monde a apporté sa pierre à l'édifice. Mardi ce sera plus simple de revenir à l'entraînement après un succès qu'après le week-end dernier. Mine de rien c'est positif, match nul à Colomiers, victoire cet après-midi, c'est bien on avance."   
 
Olivier JOURDA (co-entraîneur de Carcassonne) : "Nous essayons de prôner du jeu"
"Je pense que l'on a un manque criard de réalisme. Nous faisons un match intéressant, on se procure les meilleures occasions. S'il y a des stats je pense que nous avons la possession du ballon, mais après ils ont une ou deux opportunités ils en mettent une alors que nous malgré six ou sept on n'en met pas une. Nous essayons de prôner du jeu, du jeu, du jeu parce qu'on n'a pas envie de balancer, d'aller à la guerre en R1.. Voilà chacun voit le foot comme il veut, nous on veut du jeu et sur ce que l'on montre c'est quand même intéressant. Le public a vu un joli match. Il va falloir travailler sur le manque cruel de pragmatisme."

LA FEUILLE DE MATCH
R1, poule B, deuxième journée
Samedi 22 septembre, seize heures
Montberon, stade municipal
O GIROU FC / CARCASSONNE FAC 1-0 
Arbitres : M Stéphane Labat, assisté de MM Matthias Moulinier et Soffian Douziq
Avertissements :  Kassous (43e), Claraco (65e), Goreau (90e+2) au Girou -  Raizer (6e), Ababach (89e) à Carcassonne
Buts :   N'Goumou (39e)
 
GIROU : Viste- Tschaggény, Baux, Sarrau, P. Rasolofoarinivo, Thi. Fernandez, Claraco, R. Goreau (cap.), G. Ngoumou Minpole, Bouis, Ralison, Sinaman, Dramé, Kassous 
Entraîneurs : Sébastien Farré, Sébastien Salles
CARCASSONNE :  Martin- Raizer, Atrous, Valles, Allamrani, M. Rey, Boumlil, Cazaux, El Moutaouakil (cap.), Ahbabach, Bogado, Trigance, Sylvestre 
Entraîneurs : Jean-Luc Morin, Olivier Jourda.

La saison a bien commencé pour le Girou (crédits: Facebook OGFC)
La saison a bien commencé pour le Girou (crédits: Facebook OGFC)

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :