Connectez-vous S'inscrire

Régional 1 - PIBRAC s'empare avec la manière du leadership aux dépens de TARBES II

Mardi 15 Janvier 2019

Point après point l'opération maintien se précise. Puis à force d'à force !!! Une sixième victoire en championnat qui permet aux Pibracais de s'emparer avec vingt points de la première place. Surtout au-delà de cette performance on peut d'ores et déjà affirmer qu'il n'y aura pas de rétrogradation à la fin du présent exercice tant l'avance sur les derniers est abyssale.


De plus si des esprits chagrins brocardaient un tantinet la manière de pratiquer de Pibrac force est de constater que cette formation a évolué et propose de bonnes choses malgré une aire de jeu peu en adéquation avec sa volonté. Comme partout ailleurs samedi il faisait froid mais cela n'a pas empêchés les footballeurs de se donner à fond. Peut-être un peu plus les locaux qui ont du métier et se battent à chaque rencontre pour engranger des unités qui compteront au final. De plus vaincre le leader c'est toujours gratifiant et bénéfique. Il n'aura pas fallu longtemps pour que la marque soit ouverte sur coup de pied arrêé . Coup franc tiré par Haouli, tête de Daunis et Perzynski surgit. Merci Jérôme d'avoir envoyé le nom du buteur, j'avoue que dans le rassemblement je ne l'ai pas vraiment reconnu. La première période est relativement pauvre en opportunités même si le ballon courre beaucoup.

Un deuxième acte plus corsé

Il y a en effet eu beaucoup plus de choses à noter dans celui ci. Deux petites notes si vous permettez. Dans mon abécédaire j'ai fustigé les comédiens qui foulent nos vertes pelouses. Cela s'est vérifié samedi avec des interruptions pour "blessures" diplomatiques qui plombent le rythme et font passer certains pour des simulateurs même aux yeux de leurs supporteurs qui n'hésitaient  pas à se dire : "il n'a rien, il va se relever…." C'est vraiment chiant ! Deuxièmement celui qui aboie tout le temps. Pibrac a le sien qui n'a pas arrêté de nous saouler. J'ai même failli lui demander quand serait le prochain match qu'il allait arbitrer tellement il semblait avoir de connaissances techniques et doit les appliquer sur un rectangle vert, au moins en U13 ! Je plains la dame à ses côtés obligée de subir ses borborygmes à longueur de match. M Laybats que je connais depuis pas mal de temps arbitre à la pédagogie en parlant beaucoup est toujours très près de l'action ce qui lui permet de voir ce que ceux placés bien plus loin ne font qu'imaginer. Ainsi à la soixante-et-onzième minute quand le capitaine combattant Rella tombe et que de grands cris retentissent ce dernier se relève sans contester prouvant que la décision de l'arbitre était la bonne. Il est dommage que Stéphane Laybats âgé de quarante-sept ans raccroche bientôt (un ou deux ans….) car il fait partie de ceux qui servent le football avec discrétion et efficacité. Les jeunots tarbais sont plein de volonté mais manque de cette expérience qui fait la force des locaux. Ils sont aussi un peu frêles pour les joutes de R1. Pibrac après s'être créé quelques occases a chaud à la soixante-sixième minute faute de savoir dégager un ballon qui traîne devant le but de Croix. Pas grand chose devant les deux cages malgré pas mal de tentative de jouer sur une pelouse chaotique. Tarbes finit en se montrant plus dangereux avec plusieurs actions chaudes mais c'est Pibrac qui a eu le dernier mot avec une passe en retrait dans le temps additionnel de Persynski convertie en but par Charrier (toujours source locale) pour un écart pas immérité. La main passe pour Tarbes au profit de son hôte qui devient leader. Qui l'eût cru ? Hasard du calendrier, samedi dix-neuf autre choc à Migliore avec la réception de Auch placé à un point, une nouvelle occasion de jouer les trouble fêtes pendant que Tarbes essaiera de se refaire devant Cazères, une autre formation d'expérience.. 

Les jeunes tarbais n'ont pas su trouver la solution face à l'opposition proposée par Pibrac
Les jeunes tarbais n'ont pas su trouver la solution face à l'opposition proposée par Pibrac

LES RÉACTIONS 
Jean-René BADARACCO (co-entraîneur de Pibrac) : "Nous avons réussi à les mettre en difficulté."
"Très belle prestation.Ce soir je pense que c'est mérité. Autant contre Fleurance malgré la victoire nous n'avions fait qu'une période sur deux, autant ce soir…. Je tiens vraiment à féliciter les joueurs qi ont fait un gros match. Dans le jeu malgré un terrain compliqué nous avons réussi à les mettre en difficulté face à des jeunes de qualité qui se projettent vite vers l'avant. C'est une rencontre qui s'est déroulée dans un bon état d'esprit." Avec un brin de provoc je lui ai dit : "si on vous dit que Pibrac ne joue pas trop, lâche le ballon, vous avez prouvé que vous avez les capacités de jouer." m'a répondu :"Vous savez je n'ai pas à répondre aux gens qui parlent. Comme j'ai dit aux joueurs nous devons rester concentrés  sur nous. Il y a trois ou quatre ans quand nous sommes montés en DHR tout le monde disait qu'on allait redescendre en PH. Aujourd'hui nous somme là ! Ce n'est pas pour autant qu'il faut d'enflammer. Au foot ça va vite dans un sens comme dans un autre. Dans ce club il y a des gens extraordinaires, des joueurs qui le méritent. Si les gens parlent pour moi le plus important c'est de rester concentré sur le foot." 

Pierre LUSSAUT  (entraîneur de Tarbes) : "Il faut concerner tout le monde".
"Sur la dernière action il y avait moyen...Le deux à zéro est anecdotique. Un coup de pied arrêté, un corner on le sait c'est leur force. On l'avait travaillé mais pas tant de regrets que ça. Un groupe très, très jeune avec ce soir cinq jeunes qui faisaient leur début. Vingt cinq, vingt-six joueurs aux entraînements il faut concerner tout le monde. Objectif le maintien. Il faut qu'ils apprennent. Là ils ont joué contre combien de joueurs confirmés à des nveaux au-dessus pour des jeunes qui étaient en dix-neuf ans promotion Ligue l'an dernier ? Le but c'est de les former pour la Nationale 3. Depuis le six août ils s'entraînent quatre fois par semaine sans rien lâcher. En début de saison pas grand monde ne misait sur cette équipe. Contre Auch en début on en prend quatre, on le rejoue deux mois après et on va gagner là-bas, donc on voit les progrès. Il faudrait qu'ils soient récompensés de leur travail. On s'appuie sur nos forces et nos faiblesses. C'est un groupe qui ne rechigne pas, peu de fautes, pas de cartons, personne ne parle sur le terrain. Trois jaunes seulement depuis le début…"


LA FEUILLE DE MATCH
Régional l, poule A, onzième journée
Samedi 12 janvier, dix-huit heures
Pibrac, stade Gérard Migliore
PIBRAC /T ARBES B 2-0  (MT 1-0 )
Arbitre : M Bernard Laybats, assisté de MME Angélique Aubin Hostains et  M Nourdine Barqach
Délégué : Pierre Ducor
Buts : Perzynski (14e), Charrier (90e+4) pour Pibrac

PIBRAC :  Croix - Noël, Perzynski, M'Bemba Wa M'Bemba, Hasni, B. Rella (cap.), Elouamad, Haouli, B. Daunis, Mandrou, Lecellier, M. Michel, Ballbe, R. Charrier
Entraîneur : Jean-René Badaracco, Jérôme Baldy
TARBES : Bobeau - Mesplède, Artigue, P. Fernandes (cap.), Castan, Couget, Rossini, Oudina, B. Ruiz, Amare, J. Pahu, Burnet, Castro, F. Pétrus
Entraîneurs : Pierre Lussaut, Kader Zahi.

Pibrac réalise une grosse performance et peut voir plus haut avec peut-être une deuxième montée historique
Pibrac réalise une grosse performance et peut voir plus haut avec peut-être une deuxième montée historique

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :