Connectez-vous S'inscrire

Régional 1 / US Revel - Jérôme ROUGE : "J’aimerais personnellement que le football retrouve des valeurs de convivialité."

Lundi 18 Mai 2020

Une chose est certaine avec coach Rougé c'est que nous prenons toujours un grand plaisir à parler foot et convivialité avec lui. Le technicien revelois a son caractère et ne cherche pas à faire du commercial comme de nombreux de ces compères qui sont toujours dans la séduction pour se vendre. Celui qui a redonné des couleurs à l'USR revient avec nous sur cette saison atypique et sur la future dont il attend beaucoup sur mais aussi en dehors des pelouses.


Pouvez vous nous dire comment avez vous vécu la fin du championnat. Etait-ce une déception ou au regard de la situation une décision logique pour vous ?
C’est une fin de championnat inédite, qui n’a pas pu aller à son terme, puisque nous avons effectué que 14 matchs sur 22. Comme tout le monde, nous étions dans l’attente, même si je ne me faisais guère d’illusions quant à une reprise éventuelle, au vu de la situation sanitaire. Pour moi, la décision de mettre un terme au championnat me parait logique.

En tant qu'entraîneur avant la décision finale comment avez vous maintenu vos joueurs concernés et pensez-vous qu'une reprise aurait pu modifiée énormément la donne par rapport aux différentes montées et descentes dans votre poule ?
Pendant cette période de confinement et d’incertitudes par rapport à une éventuelle reprise, nous sommes restés en contact téléphonique avec les joueurs pour prendre de leurs nouvelles et de celles de leurs proches. Un programme a été envoyé aux joueurs afin de s’entretenir au maximum. La plupart de mon effectif, qui habite en milieu rural, a pu faire du renforcement musculaire à domicile et de la course en extérieur, tout en respectant les consignes sanitaires. Je ne pense pas que la reprise aurait pu changer beaucoup de choses nous concernant. Nous avions sept points d’avance sur le dixième. Pour la montée, Saint Estève aurait sûrement eu son mot à dire. Pour le maintien, cela aurait pu être bien différent, puisque les deux derniers et le plus mauvais dixième auraient pu descendre. Saint Orens sauve sa peau, en gagnant son premier match juste avant le confinement, au détriment de Perpignan qui descend en Régional 2.

Avant de parler du futur et sachant que vous vous maintenez. Quel bilan tirez vous de la partie de saison effectuée et pensez-vous que votre groupe aurait pu mieux faire ?
Notre objectif premier pour notre retour en Régional 1 était de se maintenir. L’objectif est atteint et le maintien du club à ce niveau est logique car nous n’avons jamais été en position de relégable. Contrairement à la saison dernière, cette année, nous n’avons pas été épargnés par les longues blessures de joueurs cadres et les suspensions. Sans l’arrêt prématuré pour blessure début Octobre de notre buteur maison, conjugué par la blessure de notre capitaine et emblématique gardien de but pour trois mois, ajouté à un effectif réduit par rapport à certains clubs, nous aurions pu peut être nous rapprocher un peu plus des équipes du haut de tableau.


"Le recrutement est ciblé sur des joueurs que nous suivons depuis un petit bout de temps."

Par rapport à celui-ci quels vont être les axes de votre recrutement et comment allez vous procéder vu la situation pour attirer vos cibles ? Les renforts escomptés vont ils déterminer vos objectifs pour la saison prochaine où viserez-vous le maintien comme cette saison ?
Nous allons nous retrouver dans une poule à treize ou quatorze clubs, avec sûrement des descentes supplémentaires en fin de saison 2021, il faudra éviter de traîner dans le bas du classement. Pour cela, nous travaillons depuis plusieurs semaines par téléphone et visio afin d’avoir un groupe plus étoffé pour la saison prochaine qui devrait nous permettre de continuer notre phase de progression, d’être plus ambitieux et nous rapprocher des équipes du haut du tableau. Le recrutement est ciblé sur des joueurs que nous suivons depuis un petit bout de temps. Le club communiquera dans les prochains jours les arrivées et les départs.

Pour finir sur un plan plus général, pensez-vous qu'après cette période inédite et compliquée, le foot peut redevenir de vraies aventures humaines ou les gens au bout d'un certain temps se mettront à penser à eux et oublier qu'ils pratiquent un sport collectif ?
Après cette période de confinement, je pense que les gens vont avoir envie de se retrouver, d’échanger, de partager des moments forts,  en groupe, autour d’un sport, car il n’y a que le sport collectif pour offrir de vraies aventures humaines. J’aimerais personnellement que le football retrouve des valeurs de convivialité, malheureusement perdues ces dernières années et que les gens prennent du plaisir en se rendant au stade.
 


D.M

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :