Connectez-vous S'inscrire

Régional 2 - Cédric GARCIA (Revel): "La victoire d'un club"

Mercredi 29 Mai 2019

Rétrogradé en fin d'année sportive 2018, Revel n'a pris qu'une saison pour revenir en R1. Le hasard du calendrier a concocté une ultime rencontre dans le Lauragais entre l'USR (deuxième) et Saint-Orens (premier). Bien que déjà assuré de figurer meilleur deuxième les Revélois avaient à cœur de se faire plaisir jusqu'au bout avec le scalp de "Saint-O" en guise de trophée accompagnant le titre. Vainqueurs 2-0 et alors qu'à 19h45 dans l'euphorie du succès ils n'ont pas encore entré le résultat je me suis précipité sur capitaine Garcia pour solliciter quelques réactions. (Par Bob Marley)


Régional 2 - Cédric GARCIA (Revel): "La victoire d'un club"
Je répète pour la énième fois l'intérêt de plusieurs membres (actifs) de Footpy pour les gardiens de but. Et, quand l'un d'entre eux est un emblématique du foot régional cela double le plaisir. Qui ne connaît pas Mister Cédric Garcia ? Ancien multiple dernier rempart de la sélection Midi-Pyrénées, il est depuis de longues années celui de l'US Revel et son capitaine. C'est un de mes amis mais au-delà de cette affection que j'ai pour lui ma parfaite neutralité m'autorise d'écrire ce que je veux ! Quand Revel est descendu il était vaguement question de retraite.  Mais l'homme fidèle à ses principes a prolongé pour aider son équipe. Mission du leader et de son groupe réussie. J'ai profité de cette escalade vers le R1 pour titiller Cédric.

Cédric en reprenant la saison croyais-tu vraiment à un retour aussi rapide ?
Honnêtement non ! Car le club venait de prendre une grosse claque avec la descente même si cela nous pendait au nez depuis plusieurs saisons. Une descente est toujours dure à encaisser et nous souhaitions bien figurer dans cette poule de R2 mais sans avoir d'objectif très élevé et éviter de faire comme d'autres clubs de la région qui ont eu du mal à redresser la barre après une descente. L'objectif était de conserver l’effectif et renforcer avec deux ou trois éléments avec l'arrivée d'un nouvel entraîneur. 

Y-a-t-il eu des moments clefs dans cette saison ?
Oui il y a eu des moments clefs durant la saison. Tout d'abord le premier match face à Saint-Orens soldé par une défaite. Ce match nous a remis les pendules à l'heure et nous a permis d'enchaîner une série de match avec quelques victoires poussives mais qui ont compté pour tenir le rythme de Saint-Orens. Il y a eu la victoire à Foix qui nous permet de les laisser à distance pour la deuxième place. À la suite de ce match on était convenu avec les garçons que l’on irait chercher Saint-Orens pour jouer le titre. 

Aviez-vous vraiment envie de finir sur une victoire pour remercier votre public et prouver que vous pouviez être champion ?
Bien entendu... Nous attendions ce match pour communier avec notre public venu en nombre encore une fois hier (dimanche). La montée était validée depuis le week-end dernier et on souhaitait vraiment gagner ce match pour être champion et surtout récompenser tout le travail du groupe et de tout en club. Une fierté de voir les tribunes pleines en "rouge et noir" des enfants, des parents, des éducateurs, des dirigeants qui chantent et qui crient. Grâce à eux à dix contre onze, on a réussi à gagner ce match. 

"J'ai annoncé à mes coéquipiers qu’ils allaient devoir supporter mes colères une année de plus"

Que manque-t-il à Revel depuis des années ?
Il ne manque pas grand chose je pense. Mais les saisons précédentes on manquait de réalisme offensif et de régularité dans nos résultats.

N'est-il pas fatigant, voire frustrant de combattre régulièrement pour  ne pas descendre ? 
Si, si c'est épuisant mais cela fait quatorze ans que je suis à Revel. J'ai vécu une montée en CFA2 avec une nouvelle descente l'année suivante puis une descente en R2 et la remontée l'année suivante et beaucoup de maintiens dans les dernières journées. Donc oui les saisons sont longues et épuisantes quand on joue un maintien, ce qui m’avait poussé à dire l'an dernier que cela serait ma dernière saison car l’accumulation des mauvais résultats, les années passant et mon physique vieillissant, je souhaitais assumer et rester pour la descente et stopper en fin de saison. 

Alors, l'objectif étant atteint vas-tu mettre fin à ta carrière ? Si non, as-tu des personnes à remercier parce qu'elles acceptent de te laisser continuer ? 
Alors, après longue réflexion avoir posé le pour et le contre, j'ai annoncé à mes coéquipiers qu’ils allaient devoir supporter mes colères une année de plus car je vais accompagner le club dans cette remontée en R1. Car j'en ai l'envie et que je me sentais pas prêt d'arrêter même en l'ayant annoncé un an à l'avance. Je n'arrivais pas à l'envisager. Et puis vivre des moments comme hier (dimanche) avec tout un club sont des moments magiques dans une carrière de footballeur amateur, donc on en redemande. 
Je dois quand même remercier et tirer un coup de chapeau à ma femme Ophélie pour sa patience car l’USR prend une grande place dans ma vie en temps et en énergie mais également remercier ma famille plus particulièrement mes parents qui prennent soin de ma fille Lilou régulièrement les week-ends quand papa joue et que maman travaille. 

Comme dans l'ITW 2.0, à toi en autant de mots que tu veux de conclure !
Je vais tout d'abord féliciter les garçons et leur dire que je suis fier d'être leur capitaine dans les bons comme dans les mauvais moments, que ce sont de supers gars, qu'ils ne changent rien et que je compte sur eux l'année prochaine en R1. Bravo aux staffs une et deux et particulièrement Jérôme pour avoir su remobiliser ce groupe. Je veux remercier ce club dans son ensemble car je le répète c'est la victoire d'un club, pas d'une seule équipe. Merci à tous, bureau, éducateurs, dirigeants, partenaires... Remerciements à Footpy pour la mise en lumière du football amateur dans la région. Et le dernier mot pour remercier tous nos petits de l'école de foot ainsi que leurs parents, et toutes les personnes au stade les derniers temps. Vous nous avez apportés ce supplément d'énergie. Quel plaisir de voir la joie dans les yeux de tous ces enfants ! Merci, merci, merci ! Vive l'USR.

Recueillis par Bob Marley
bobmarley@footpy.fr

Tout le club de Revel fête le retour en Régional 1. (crédit: USR)
Tout le club de Revel fête le retour en Régional 1. (crédit: USR)

Bob Marley (bobmarley@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :