Connectez-vous S'inscrire

Régional 2 (DHR) - GRISOLLES s'offre bien plus qu'un derby face à CAZES MONDENARD !

Mardi 20 Mars 2018

Comme les footeux aiment le rappeler « un derby ça ne se joue pas, ça se gagne » et on peut dire que cette petite phrase anodine reflète bien le match de vendredi soir. Il y a eu une période pour Cazes (la première) et une pour Grisolles (la seconde). La victoire ne s'est jouée qu'à des détails, mais des détails importants. (Par Taribo West)


On appelle cela un match à "six points". Avant cette confrontation, Grisolles avait dix-sept points et Cazes douze. En cas de succès des visiteurs cela leur permettait de revenir sur leur adversaire du soir, mais surtout de se donner de l'air en vue du maintien. À l'inverse les locaux en prenant les trois points écartaient presque définitivement Cazes. C'est sous un déluge que le match débute. Les Cazéens prennent le jeu à leur compte dès le début. La première occasion arrive à la treizième minute. Bérial (Cazes) transperce la défense grisollaise mais trébuche, le ballon arrive malgré tout dans les pieds de Tetaud qui frappe à l'entrée de la surface mais ça passe au dessus. Nouvelle occasion des visiteurs cinq minutes plus tard (dix-huitième). Lours se trouve aux vingt-cinq mètres et décoche une frappe à ras de terre que Bernaras arrête superbement.  On joue depuis vingt minutes et les cazéens dominent les duels et sont plus entreprenants que les grisollais. Ils sont récompensés dès la vingt-et-unième minute par Lours. Schuster déborde et passe en retrait pour Lours qui trompe Bernaras d'un plat du pied imparable. (0-1) L'ouverture du score doit conforter Cazes de continuer à pousser et à tenter de mettre le deuxième. Au lieu de cela ils commencent à reculer et à moins gagner de duels ce qui laisse Grisolles reprendre confiance et de jouer plus haut. À la vingt-neuvième minute depuis l'aile gauche Costamagna reçoit le ballon talonne pour Iochum qui enchaîne, mais sa frappe passe au-dessus. Première petite alerte pour la défense cazéenne. Quelques minutes plus tard, Sarraut récupère le ballon et voit le gardien avancé. Il tente un magnifique lobe qui passe de très très peu au-dessus de la barre transversale. Le deux à zéro n'était pas loin. On entre dans le dernier quart d'heure de la première période et les débats s'équilibrent. Même si Grisolles reprend un peu l'ascendant les occasions franches ne sont pas au rendez-vous. La dernière occasion de ce premier acte est pour les hommes de Christophe Guttin. Sur un corner (quarante-cinquième), Lichardos trompe Korpal  mais un défenseur sauve sur sa ligne et permet aux cazéens de rentrer aux vestiaires avec ce léger avantage de un but à zéro.

L'entrée de Montaut change la donne...

La seconde période démarre sur les chapeaux de roues. Dès la quarante-huitième minute Zie part à la limite du hors jeu côté droit, centre en retrait pour Costamagna qui trompe Korpal du plat du pied. (1-1). Cela ne pouvait pas plus mal commencer pour les hommes de Nicolas Moraine. Trois minutes plus tard, c'est au tour de Costamagna de se retrouver à droite et de servir Iochum mais sa frappe passe au-dessus. Cela fait soixante minutes de jeu et le score est toujours de un partout. Grisolles a poussé dès la reprise et a été récompensé. À présent c'est la bataille du milieu qui est au centre des débats. Les deux équipes ont beaucoup de mal à produire du jeu. À la vingt-cinquième minute Montaut accélère sur son coté gauche, se remet sur son pied droit élimine son vis-à-vis mais son tir passe à côté. Ce n'est que partie remise puisqu'à la soixante-seizième minute sur un corner repoussé par la défense de Cazes. Le ballon revient dans les pieds de Montaut qui centre dans la boite pour Costamagna qui d'une tête décroisée double la mise. (2-1). Costamagna est intraitable devant le but et s'offre un doublé permettant à son équipe de prendre l'avantage dans un match où les occasions se font rares. Cazes a reculé et s'est fait punir par ce deuxième but. Grisolles passe beaucoup par ses ailiers avec des passes dans les intervalles prenant la défense de vitesse. Les cazéens reprennent du poil de la bête dans la dernier quart d'heure et poussent pour égaliser. C'est seulement à la quatre vingt-huitième minute que les choses vont s'accélérer. Daliot frappe un coup-franc lointain qui passe devant toute la défense et par miracle le ballon arrive sur Bernaras qui sauve de justesse son équipe. Sur le corner qui suit l'attaquant remise sur Ghigo qui tire en pivot et là encore le ballon arrive directement dans les mains de Bernaras. La victoire paraît se dessiner pour Grisolles tellement Cazes joue de malchance dans le dernier geste. Sur la dernière occasion de la partie, Montaut, encore lui s'échappe sur le flanc gauche après un une-deux avec Costamagna, il déborde, son centre passe derrière la défense qui arrive sur Barreira qui laisse passer pour Bel Arbi qui enfonce le clou et clos définitivement le score. (3-1)

Grisolles fait un grand pas vers le maintien

La première période a été à l'avantage des visiteurs tandis que la seconde période a été plus aboutie par les locaux. La différence s'est faite dans les duels où les Grisollais ont été plus solides en seconde période mais également dans la finition où ils ont su être plus réalistes que leur homologue tarn-et-garonnais. Les joueurs de Cazes doivent continuer car ils ont les moyens de rester dans cette division. Quand à Grisolles cette victoire lui permet de respirer mais tout peut aller très vite et il ne devra pas relâcher les efforts. Une victoire grisollaise a l’arrachée qui lui fait du bien. Pour les Cazéens c’est une défaite cruelle, ils devront prendre des points rapidement pour ne pas se faire peur en fin de saison. On espère tous que ces deux clubs seront encore en Régional 2 la saison prochaine.

Par TW

LES REACTIONS
Christophe GUTTIN  (entraîneur de Grisolles) : « Un miracle que Cazes n'égalise pas »
«  On a démarré avec la pluie battante pendant vingt-cinq minutes, je ne pense pas qu'il y ait de hasard. Je ne dis pas que c'est à cause du temps qu'on a mieux joué mais bizarrement on a relevé la tête dès que la pluie s'est arrêtée. On prend un but au bout de vingt minutes et je dirai on n'en prend qu'un car on a subi. Cazes est beaucoup mieux entré dans le match que nous. C'était important pour nous de ne pas perdre de point sur eux. On a commencé à retrouver nos valeurs à vingt minutes de la fin (première période). On a repointé le bout du nez et à la mi-temps je n'étais pas inquiet car je savais que l'on ne pouvait pas être plus mauvais. Après on on réalise un très bon début de seconde période où on a été bon car on a marqué et puis après je ne comprends pas trop car on n'arrive plus a enchaîner des phases de jeu. Même en prenant l'avantage on doit être plus lucide, plus maître du jeu. Ça été un miracle que Cazes n'égalise pas. Le troisième but est anecdotique.  Encore une fois notre gardien a été présent, il faut lui rendre hommage. C'est l'homme du match. On est sur une série pas mal avec quatre matches sans défaite avec trois victoires et un un nul. Nous avons deux matches à domicile pour nous mettre définitivement à l'abri. Il faut prendre de la confiance pour s'exprimer au mieux pour la fin de saison.»

Nicolas MORAINE (entraîneur de Cazes) : «  Il manque toujours un petit détail »
«  Il y a de la frustration car on fait une très très bonne entame de match avec une très grosse demie-heure qui se concrétise par un but et je pense qu'on aurait même pu "tuer" le match. On rentre à la mi-temps tant bien que mal car notre dernier quart d'heure de la première période est un peu poussif. Dès que nous avons marqué, on a reculé et on voit qu'on ne sait pas subir. Après on fait une entame de seconde période où on n'est pas dans le vrai. On réclame des hors-jeu, on est en retard sur le marquage mais je pense qu'on a n'a pas la réussite non plus. Il manque toujours un petit détail pour passer du bon côté, j'espère que ce ne sont pas ces détails qui nous feront défaut à la fin de saison. On ne va pas baisser les bras maintenant car je pense qu'on a les moyens d'aller chercher quelque chose. En continuant à travailler et en étant solidaires on y arrivera. Tant que ce n'est pas joué on va se battre jusqu'au bout. J'ai confiance en mon groupe. »

LA FEUILLE DE MATCH
Régional 2, Journée 10
Vendredi 16 mars 2018, à 21 heures
Grisolles, Stade Maurice Mondoulet
GRISOLLES / CAZES OLYMPIQUE 3-1 (0-1)
Arbitre :  M. Karim Toureche, assisté de MM. Christophe Borriglione et Julien Dauce.
Buteurs : Costamagna (48e, 77e), Bel Arbi (90e+4) pour Grisolles, Lours (22e) pour Cazes
Avertissements : Martin (83e) pour Grisolles - Tétaud (36e), Constant (38e), Bérial (84e) pour Cazes

GRISOLLES : Bernaras (cap) - Martin, Salvan, Crouzat, Bori, Migliore, Zie, Barreira (Sintes, 80e) Lichardos (Bel Arbi,70e), Costamagna, Iochum.(Montaut, 60e)   Entraîneur : Christophe Guttin
CAZES O. : Korpal - Constant (cap), Ferrieres, Bruel, Schaeffer, Daliot, Berial, Schuster (Roger, 73e) Lours (Ghigo, 63e), Sarraut (Lagarde, 73e), Tétaud. Entraîneur : Nicolas Moraine.

Grisolles a réalise une belle opération en remportant le derby (crédit photo footpy)
Grisolles a réalise une belle opération en remportant le derby (crédit photo footpy)

Taribo West

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :