Connectez-vous S'inscrire

Régional 2 féminine – GAILLAC / US ALBI, le remède anti-frustration

Samedi 21 Septembre 2019

Ce derby, il a fallu de nombreuses péripéties pour qu'il se joue en R2. C'est bel et bien le cas. Entre des Gaillacoises reléguées de Régional 1, et des Albigeoises pour lesquelles la montée en Régional 1 n'a pas été validée, la rencontre augure un très beau duel avec deux formations prometteuses. Les coachs Thierry Caballer (Gaillac) et Julien Viguier (US Albi) donnent leur avis sur la rencontre. (Par Le Lensois)


On a l’habitude de dire qu’un derby est toujours différent. Comment avez-vous préparé cette rencontre ?
Thierry Caballer : C'est notre première rencontre à la maison en championnat après l'élimination de ce week-end en coupe de France (0-6 contre Toulouse Métropole). Dans cette poule compliquée, nous allons essayer de faire notre maximum et de jouer la victoire. Après le match nul à Eaunes lors de la première journée, ça serait intéressant de confirmer en récupérant les trois points ce week-end. On verra ce que le match nous réservera. Je sais que souvent ça bouge entre l'ASPTT et l'US Albi, après je ne connais pas leur équipe plus que ça.
Julien Viguier : Gaillac vient d'être relégué, ils a donc acquis de l'expérience en Régional 1. Ça promet un bel affrontement dans la continuité de notre victoire en Coupe de France contre Léguevin, qui évolue en R1. Nous jouons tous les matchs pour les gagner et donc nous allons essayer de rapporter un résultat positif de Gaillac.
 
La frustration de la non-montée n'a-t-elle pas été difficile à digérer ?
J.V. : Tant les filles que moi, nous avons dû digérer la frustration de la non-montée. Moi-même j'ai failli quitter mes fonctions en apprenant que nous ne montions pas. Après, les filles ont également eu du mal avec cette décision. Comme le verdict final a été rendu fin août, nous ne pouvions pas faire appel sans risquer de devoir évoluer en District car le championnat aurait déjà commencé. Les filles se sont donc motivées en cherchant également des nouvelles recrues pour pouvoir évoluer en Ligue et non en District car le niveau n'est pas du tout le même.

"J'aimerais au moins que nous accrochions la poule d'accession"

Malgré la descente, Gaillac veut voir vers l'avant. (crédit: Christophe Plautin)
Malgré la descente, Gaillac veut voir vers l'avant. (crédit: Christophe Plautin)
Quels sont vos objectifs cette saison ?
T.C. : J'aimerais au moins que nous accrochions la poule d'accession. Après, cette année l'objectif est le maintien. Je viens tout juste de reprendre l'équipe donc il faut que l'on apprenne à se connaître. Si nous pouvons accrocher la poule d'accession, nous verrons pour terminer le plus haut possible. Dans tous les cas, nous prendrons les matchs les uns après les autres et nous ferons un total à la fin.
J.V. : Comme nous n'avons pas d'équipe jeune en féminine, nous ne pouvons pas monter. Toutes les jeunes qui se sont présentées à nous, nous les avons redirigées vers l'ASPTT pour qu'elles aient une formation de qualité donc ça va prendre un peu de temps pour monter une section jeune. Du coup nous allons viser la poule d'accession pour éviter de devoir jouer le maintien.
 
N'est-ce pas frustrant justement de ne pas pouvoir jouer mieux pour vous ?

J.V. : C'est très frustrant ! C'est pour ça que j'ai failli arrêter. Faire une saison pour juste se maintenir et rien d'autre ce n'est pas intéressant. On sait que si on finit dans les trois premiers en janvier, notre saison sera finie car nous n'aurons pas le droit de monter derrière. Du coup nous allons miser sur les coupes, c'est ce que nous avons fait avec Léguevin le week-end dernier. Après, jouer les coupes ça fait accumuler de la fatigue, et comme nous avons un groupe restreint il ne faut pas non plus se faire avoir.
 
Que pensez-vous du sentiment de vos prédécesseurs qui estimaient qu'il y avait du potentiel dans votre équipe ?
T.C. : Oui c'est certain il y a du potentiel. Après, dans une section féminine c'est souvent compliqué car elles doivent mêler leur vie de femme avec le football. Nous devons donc faire en fonction des disponibilités de chacun. Il y a de la qualité, mais ça dépend également de l'engagement des filles tout au long de la saison.
 
Recueillis par Le Lensois

lelensois@footpy.fr

Les Albigeoises peuvent une nouvelle fois prouver leur valeur après leur succès en Coupe de France contre Léguevin. (crédit: USA)
Les Albigeoises peuvent une nouvelle fois prouver leur valeur après leur succès en Coupe de France contre Léguevin. (crédit: USA)

Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :