Connectez-vous S'inscrire

Régional 3 - Guillaume RONCALLI (Lautrec) : « Gagner des matchs et marquer des buts sans en prendre »

Samedi 2 Février 2019

Lanterne rouge dans sa poule H de Régional 3, le club tarnais semble mal embarqué dans la lutte pour le maintien mais les jeux ne sont pourtant pas encore faits.


Montée peu commune est souvent synonyme de saison peu commune. Revenons au printemps dernier. Le coq de la FFF ne compte toujours qu'une seule étoile avant l'épopée russe et au cœur du Tarn, le club de Lautrec vient de glaner le titre de champion d'Excellence. Au terme d'une saison acharnée, l'OL monte au nez et à la barbe de Pampelonne (les deux équipes à égalité de points avec trente-neuf points). Cependant, la logique des montées est en transition avec la refonte des Ligues. Jusque-là, le champion d'Excellence (aujourd'hui D1) montait en Promotion Ligue. Mais cette vieille PL a vécu et n'est plus. C'est donc à l'étage supérieur que Lautrec évoluera en août 2018. Le club tarnais effectue l'équivalent de deux montées en une et se retrouve donc en Promotion Honneur, aujourd'hui Régional 3. Une double marche peut-être un peu trop haute pour l'équipe emmenée par Guillaume Roncalli. Parti avec le couteau entre les dents et n'ayant rien à perdre, Lautrec semble aujourd'hui à la peine mais ne compte pas baisser les bras.

Un hiver salvateur

Aux dernières heures de l'été 2018, le club tarnais semble présenter un seul résultat intéressant. Avec un petit point en trois rencontres, l'OL est à la peine en championnat. Pire encore, la coupe n'est qu'un lointain souvenir en perdant notamment aux deuxièmes tours de la Coupe d'Occitanie contre un pensionnaire de D2 4-1, Blan AS et de Coupe de France contre Giroussens. Au matin du 20 octobre, jour de déplacement au Girou, le club a besoin de point. C'est au terme d'un match acharné qu'ils emportent leur premier succès en championnat et relèvent la tête. La semaine suivante, ils vont même confirmer leur performance en prenant un point contre Saint-Affrique, équipe en forme en ce début de championnat. Malheureusement la trêve internationale fera replonger les hommes de Guillaume Roncalli dans le doute. Au moment d'attaquer le dernier match de novembre, l'OL doit se confronter à trois derbys tarnais consécutifs : les Copains d'Abord, Albi et Saint-Juéry. Si ces derniers font office d'ogre, Albigeois et Castrais sont également en difficulté en championnat et ces affiches seront déjà des matchs à six points. Des matchs au cour desquels Lautrec ne saura pas prendre la mesure des adversaires affichant un zéro pointé en trois derbys perdant ainsi des points sur leurs concurrents directs.

Guillaume RONCALLI, coach de Lautrec : « Le bilan est simple : il est négatif car nous sommes dernier avec seulement une victoire et deux matchs nuls en dix rencontres jouées. Nous sommes la plus mauvaise défense et l'avant-dernière attaque. Nous avons un problème et également un manque de réalisme offensif. L'objectif est simple : le maintien. Pour cela, il nous faut gagner des matchs et donc marquer des buts sans en prendre. »


Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :