Connectez-vous S'inscrire

Régional 3 / Saint-Girons - L'interview rétro de... Brice CLANET

Lundi 3 Août 2020

Il fait partie des acteurs de la renaissance du FC Saint-Girons. Brice Clanet garde donc en mémoire les difficiles moments qu'a dû traverser le club ariégeois par le passé avant d'arriver en R3. L'esprit familial règne dorénavant et permet aux Saint-Gironnais de vivre de grands moments ensemble.


Quel est votre meilleur souvenir ?
Sans hésitation, la montée en R3 que nous avons acquise il y a un peu plus d’un an maintenant, sous les ordres de Mathieu Galey dit « Toto » et Pascal Galano.
 
Quels ont été les ingrédients pour parvenir à cet objectif ?
Je vais tenter d’être le plus condensé possible. Tout a commencé il y a 4 ans, nous étions à peine 12 joueurs au mois d’aout, avec interdiction de recruter, mais prêts à tout pour sauver le club. Nicolas Fernandez, joueur, a pris les rênes de l’équipe. Deux autres joueurs, Guillaume Pages et Daniel Descouens se sont sacrifiés pour lever l’interdiction de recrutement, en allant également arbitrer le week-end en dehors de nos matchs. Résultat, maintien en D1 acquis à la dernière journée.
A partir de là, le club n’a cessé d’évoluer exponentiellement.
« Toto » et Pascal ont repris le groupe 1 la saison suivante, nous ont fait monter en 2 ans bien que nous n’étions pas programmé pour ça à la base. Et nous avons également créé une équipe par an, avec encore cette année la création d’une équipe 4 et pas loin de 80 licenciés séniors.
 
Comment expliquez-vous un tel afflux de joueurs ?
Le fait d’avoir levé l’interdiction de recruter a permis aux joueurs désireux de nous rejoindre depuis quelques années, de pouvoir le faire. Ensuite c’est l’effet boule de neige.
« Toto » a créé une amicale de joueurs lors de son arrivée, gérée uniquement par les joueurs, qui se charge d’organiser les repas d’après-entrainements, et les soirées d’après-matchs dans notre club house devenu un véritable lieu de vie. Tout ceci a donné envie aux anciens de revenir, et surtout aux jeunes de rester.
Les joueurs s’investissent aussi énormément dans la vie du groupe, avec des valeurs remplies d’humilité, de convivialité et de sacrifices, à l’instar de nos voisins du Sporting Club Saint-Girons. Pour ceux qui ne suivent pas le rugby, ils sont devenus un véritable modèle sportif, en faisant plus que bonne figure en Fédérale 2, avec uniquement des joueurs du cru, évoluant sans contrepartie financière.
Petit clin d’œil également à nos féminines, qui créent cette année une équipe sénior avec un groupe étoffé de 35 filles.
 
Quel a été votre rôle dans tout ça ?
J’ai modernisé le logo, et créé une boutique club en collaboration avec Donald Thang de la société « Libéro », que je continue de m’occuper depuis 4 ans maintenant, en renouvelant les collections tous les ans. Mon désir était d’uniformiser toutes les catégories, et de mettre en avant notre club.

"Ce résultat est venu concrétiser le travail du groupe"

Régional 3 / Saint-Girons - L'interview rétro de... Brice CLANET
Quel est le meilleur match de votre équipe la saison dernière ?
Celui que je retiendrai particulièrement est la victoire lors du dernier match juste avant le confinement face à Soues Cigognes, qui jusqu’alors, était dauphin de l’US Colomiers II. Nous sortions d’une série de mauvais résultats, alors que dans le contenu nous étions en progression. Ce résultat est venu concrétiser le travail du groupe, et qui plus est, nous a permis de creuser l’écart avec la zone rouge.
 
Quel est votre plus beau match à la TV la saison dernière ?
En tant que supporter parisien, je vais forcément dire le match retour face à Dortmund… En espérant vivre d’autres belles émotions pendant le mois d’aout !
 
Quels sont vos objectifs pour la saison à venir ?
Sur un plan personnel, simplement continuer à prendre du plaisir.
Collectivement, le maintien pour l’équipe 1 et la montée pour chacune des 3 autres équipes.
 
A qui passez-vous le relais ?
Je souhaite passer le relais à un ami d’enfance, Jonathan Degeilh, capitaine de Lavernose, que j’ai eu la chance de croiser sur un terrain pour la première fois cette saison, étant donné qu’il a toujours évolué à des échelons supérieurs aux miens.
L’occasion de faire un petit clin d’œil à un lieu spécial pour nous deux, le café du « Perroquet » à Soueix dans la vallée ariégeoise.
 

Les Saint-Gironnais évolueront de nouveau en R3 cette saison. (crédit: FCSG)
Les Saint-Gironnais évolueront de nouveau en R3 cette saison. (crédit: FCSG)

F.C.

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :