Connectez-vous S'inscrire

U14 R1 - Bruno MARTINELLI (Balma SC) : l'éducateur atypique

Samedi 16 Novembre 2019

Une nouvelle génération d’éducateur précoce qui fait son trou : aujourd’hui âgé de 27 ans Bruno Martinelli est responsable des U 14 de Balma en tête de leur championnat au plus haut niveau régional en R1 devant le Toulouse F.C qu’ils viennent de battre 2 buts à 1 (par JPB).


Bruno est originaire de Tarbes, où il a passé 7 ans. Tout d’abord il a eu la chance de pouvoir évoluer avec le Tarbes Pyrénées Football pendant trois ans au niveau ligue. Il a même touché le niveau national pendant cette période en U 19 au poste de gardien de but. Ensuite on peut considérer qu’il a eu une traverser du désert où pendant quatre années il a évolué sans grande ambition au niveau district. En 2015 il rejoint la région toulousaine du côté de Ramonville pour évoluer en R 2. Après une saison désastreuse autant sur le plan collectif qu’individuel il rejoint Toulouse Métropole Football Club en R 2 pendant deux saisons avant d’arrêter définitivement sa carrière de joueur en 2018 pour se consacrer à sa passion d’éducateur.
Sa première expérience dans ce domaine se fera au F.C Ibos-Ossun où il s’occupa des U8-U9 pendant la saison 2014-2015. Cette année là décisive pour la suite il intègre l’Ecole de Football de Balma sur les U8, un groupe qu’il a suivi jusqu’en U10 en binôme avec Ghislain Corréa. Dans ce club formateur il s’est formé pendant deux saisons au Foot à 5, avant d’arriver sur le foot à 8 et rejoindre le foot à 11en adjoint de l’équipe réserve des U 17 Nationaux dirigée par Ghislain Corréa. L’année suivante il prit plus de responsabilité sur la catégorie U 17 en ayant la responsabilité de l’équipe 2 et en assistant le coach des Nationaux Eric Herriou une référence à ce niveau. Parallèlement il s’occupait de la formation des gardiens U8.

"J'ai souvent des moments de doute"

Cette saison Bruno s’envole de ses propres ailes, en effet la Direction du club (David Boué en tête responsable sportif des jeunes) décide de lui confier la responsabilité des U14 en R1 avec la réussite que l’on connaît à ce jour.

Votre parcours atypique de joueur a-t-il contribué pour cette vocation précoce à devenir éducateur ?
Oui, il y a forcément un lien entre mon parcours de joueur et cette vocation d’éducateur. Je suis un passionné du jeu et je ne retrouvais plus cette passion dans le monde sénior. Je reste un compétiteur, mais je suis convaincu que c’est par la qualité de jeu qu’on arrive à obtenir des résultats. Malheureusement, le monde senior amateur était orienté sur le résultat plus que sur la manière de jouer… Ce qui ne m’amusait plus.
 
Cette motivation que vous avez aujourd’hui en tant qu’éducateur, regrettez-vous peut-être de ne pas l’avoir eu en tant que joueur le moment venu et vous donne-t-elle aujourd’hui des arguments pour la communiquer chez les autres ?
Je n’ai pas de regret, j’ai longtemps était sérieux et motivé pour jouer au plus haut niveau qu’il m’était possible d’évoluer  avec mes qualités de joueur.  J’ai senti il y a 2 ans que je m’épanouissais plus en tant qu’éducateur que joueur. Alors j’ai décidé de m’y consacrer pleinement. J’adore apprendre, et transmettre ma passion pour le jeu était pour moi bien plus motivant que de pratiquer moi-même.
 
Parlez-nous de votre formation et de votre parcours d’éducateur qui a connu une progression fulgurante, vos moments de certitude mais aussi de doute que vous avez traversé.
Je suis encore en train de me former, comme je l’ai dit plus haut « j’adore apprendre ». J’ai validé des certifications pour aller au BMF, et à terme mon objectif sera de passer le BEF. Les moments de doute ? J’en ai souvent, je me remets en question régulièrement, c’est un peu ma façon d’avancer. Je me questionne pour donner un maximum de clé pour que mes joueurs progressent .Ma certitude est que ce n’est qu’à travers le jeu qu’on peut avoir des résultats, et surtout que c’est par le questionnement que l’on forme des joueurs qui pensent par eux-mêmes.
 

Bruno Martinelli veut s'inscrire dans la durée à Balma
Bruno Martinelli veut s'inscrire dans la durée à Balma


"Cela demande beaucoup d’investissement personnel"

Si on vous a confié la responsabilité des U 14 c’est que vous aviez les qualités pour l’assumer, comment avez-vous réagi à cette proposition ?
 J’ai été agréablement surpris. J’ai fait mes preuves, j’ai été patient  et l’encadrement m’a fait confiance. Je suis très heureux que l’on m’est choisi, j’essaie de leur montrer qu’ils ont bien fait de me faire confiance.
 
Actuellement le club de Balma est pour moi un des tout meilleurs clubs de jeune d’Occitanie, que pensez-vous de ma remarque, et pourquoi d’après-vous ce club en est là ?
Depuis mon arrivée en 2005, j’ai remarqué une vraie évolution. Le directeur sportif David Boué a mis en avant la formation et on l’a ressenti très vite, il suffit de constater les divisions (niveau de catégorie) dans lesquels on évolue des u14 au seniors. Également, je vois régulièrement partir des jeunes dans des centres de formation ainsi qu’en voir d’autres intégrer le groupe de la première, ça donne de la valeur à la formation.
 
Vous avez pris en main depuis le début de saison les U14 R1 et aujourd’hui ils sont en tête avec le Toulouse Football Club que vous avez battu dernièrement, comment pouvez-vous  expliquer ton travail remarquablement ponctué par ses résultats, sur quels points insistez-vous pour faire progresser votre équipe et individuellement les joueurs qui la composent ?
J’essaie d’apporter un maximum de clés à mes joueurs pour qu’ils deviennent des joueurs intelligents. J’insiste sur le jeu et le questionnement pour avoir des joueurs capables de penser par eux-mêmes. Tout en incluant des aspects technico-tactiques à travers les jeux. Cela demande beaucoup d’investissement personnel notamment dans la recherche du contenu pour stimuler un maximum les joueurs.
 
J'ai eu l’occasion de croiser beaucoup de personnes qui travaillent dans ce club, quelles sont au quotidien vos relations avec ces personnes et sont-elles importantes à vos yeux pour continuer votre progression ?
J’ai de très bonnes relations avec David Boué, un Directeur Sportif très investi et qui est très attentif au travail de ses éducateurs. Nous avons une équipe d’éducateurs qui vit très bien, j’ai eu l’opportunité les années passées de travailler avec Eric Herriou (17nat), une pointure. Kevin Kandili (U16), avec qui on échange beaucoup. Ghislain Corréa, avec qui je travaille directement, un modèle et  mon ami de toujours. Simon « dog » Piechowiak, Christophe Kayris et thibault Mardon qui viennent compléter cette bande d’éducateurs qui est une deuxième famille, avec une seule passion qui nous lie : le Football.
 

La formation de Balma est réputée pour sa qualité
La formation de Balma est réputée pour sa qualité

"On peut féliciter la direction administrative du club"

En dehors de votre activité d’éducateur des U 14,  vous investissez-vous dans la marche du club en général et les gens qui vous entourent s’y prêtent-ils ?
Il y a beaucoup de dirigeants investis dans les actions du club, le président Roger Cau qui est vraiment une personne investie et attentif au bien être des éducateurs et des dirigeants. On ne le dit pas assez mais on peut féliciter la direction administrative du club ainsi que les bénévoles pour le travail de l’ombre qu’ils abattent pour faire progresser le club.
 
Quelle est votre ambition dans les saisons qui suivent et comment voyez-vous votre avenir en tant qu’éducateur ?
Mon ambition est de rester à ce poste d’éducateur en essayant de m’inscrire dans la durée, arriver à me renouveler et continuer à former des jeunes. Et bien sûr, continuer à me former moi-même.
 
Avez-vous l’ambition de continuer votre formation pour devenir entraîneur au niveau senior dans un futur plus lointain ?
Le monde senior ne m’attire pas vraiment. Le foot au niveau des jeunes est bien plus intéressant pour ma part. Je me sens plus à l’aise dans le rôle d’éducateur et ça me passionne réellement. Le monde senior n’est pas fait pour moi pour l’instant.

Recueillis par JPB

JPB (jpb@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :