Connectez-vous S'inscrire

U17 Nationaux – TOULOUSE a laissé la victoire s’échapper contre ANGOULÊME

Mercredi 22 Janvier 2020

Avec plusieurs garçons de 15 ans dans les rangs, Anthony Bancarel a choisi d’opposer un 4-3-3 au 3-5-2 angoumoisin pour la première fois cette saison. Le meilleur schéma, selon l’entraîneur toulousain, pour laisser les qualités offensives de ses joueurs s’exprimer. Une réussite du point de vue de l’animation, manque encore la réussite et l’agressivité (par W.H.).


Une certaine sérénité se dégage de l’équipe du TFC, un peu à l’image du premier tir de Noam Blé qui ouvre parfaitement son pied vers le petit filet opposé en prenant le temps de bien effectuer son geste. S’il avait été un peu plus puissant, Romain Lescure n’aurait pas pu le dévier en corner (5e). Le pressing des attaquants aide à récupérer le ballon assez haut et à obtenir des coups de pied arrêtés qui manquent de précision. Généreux offensivement, le milieu est en délicatesse quand il est obligé de reculer. Angoulême passe trop facilement dans les couloirs et dans l’axe Zeggai est trop tendre sur ses adversaires. S’il n’y a pas de précipitation dans la construction des actions, il y a par contre quelques largesses défensives qui obligent Hugo Astruc à faire plusieurs parades devant Kevin Georges et Noah Marchesseau. Sur sa ligne ou en jaillissant de sa boîte, le gardien est intraitable et c’est grâce à lui que son équipe garde son invincibilité. Jusqu’au but de Noam Blé qui est bien décalé par Mechach Niombo. Le numéro 10 fait un travail de protection de balle exemplaire et sert Blé dans les meilleures conditions pour qu’il ouvre le score avec l’aide du poteau.                                           

Manque de tranchant offensif

Il ne faut pas pour autant occulter les erreurs des Violets dans les trente derniers mètres qui n’arrivent pas à récupérer le ballon proprement ou sereinement. Résultat : les coups-francs et corners sont nombreux pour les Charentais qui trouvent même la transversale par l’intermédiaire d’Amadou Camara. Le danger est toujours latent. Mopila doit même se jeter aux six mètres pour contrer un tir qui s’annonçait victorieux de la part d’Angoulême. Mais les visiteurs commencent à baisser de régime, à l’heure de jeu, Lescure tient bon malgré les assauts toulousains. Niombo est en forme et entraîne Messali et Pérez avec lui dans une bonne dynamique. Les coups-francs angoumoisins sont toujours dangereux, preuve en est celui de Verlaine qui oblige Astruc à une superbe parade. Mais le portier ne pourra rien à cinq minutes du terme sur un penalty de Lucas Merzaud qui arrive à le prendre à contre-pied. Traoré niera avoir crocheté Cissé dans sa surface mais l’égalisation est bien entérinée. Les efforts d’Alexis Ntamack n’y changeront rien, le TFC n’obtient que le match nul après avoir dominé cette rencontre de la tête et des épaules. Le manque d’agressivité offensive coûte deux points aux Violets alors que leur technique leur permettait d’espérer bien mieux.                                          

par W.H.

Le TFC était rajeuni contre Angoulême (crédits : WH/Footpy)
Le TFC était rajeuni contre Angoulême (crédits : WH/Footpy)

LES RÉACTIONS
Anthony BANCAREL
(entraîneur de Toulouse) : « Très satisfait d’une équipe jeune »
« C’était un bon match de formation avec un nouveau système. Tout ne pouvait pas être parfait et j’ai vu globalement de bonnes choses. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’on a manqué de réalisme. Si on reproduit ce type de performances, on gagnera les prochains matches facilement. En cette fin de partie il nous manque un second but avant de concéder le penalty, mais c’est comme ça. Avec une équipe aussi jeune, on ne peut pas maîtriser les débats de bout en bout. Je suis très satisfait d’eux, car en changeant ainsi de système, ils auraient pu être en manque de repères, mais c’est un groupe qui a énormément d’intentions offensives et un potentiel de course important. Et ils ont montré de très bonnes choses. »

David PERRIER (entraîneur d’Angoulême) : « On a pu étaler nos qualités »
« Je pense que l’égalisation est largement méritée. Dans le jeu il n’y avait pas d’écart et on aurait même pu espérer plus avec un peu plus de réussite. Aujourd’hui tout m’a plu puisque d’habitude nous sommes trop joueurs avec des problèmes d’efficacité défensives. Là les prises de risques étaient plus mesurées et on a pu étaler nos qualités dans le jeu. Nous n’avons pas de grandes ambitions et gratter quelques points tout de suite ça nous soulage mentalement. J’aimerais que les gamins aient une chance individuelle et si collectivement ont maintient le club à ce niveau-là, on pourra envisager sereinement l’avenir. »

LA FEUILLE DE MATCH
U17 Nationaux, Poule E – Seizième journée
Dimanche 19 janvier 2020, 14h30
Toulouse, Stade de La Ramée – Pelouse naturelle
TOULOUSE FC / ANGOULÊME CFC 1-1 (MT : 1-0)
Arbitres :
M. Florian Taulier assisté de MM. Nassim Adda et Lucas Befferal.
Buts : Blé (43e) pour Toulouse – Merzaud (85e) pour Angoulême
Avertissements : Mettavant (13e) au TFC.

TOULOUSE: Astruc – Agora, Kengbo, Wasbauer, Mopila, Zeggai, Ahmed, Blé (cap.), Pérez (Propuech, 84e), Ndimbo (Ntamack, 76e), Messali (Traoré, 84e). Non entrés en jeu : Teumère, Touré.
Entraineur : Anthony Bancarel.
ANGOULÊME : Lescure – Merzaud, Mettavant, Cissé, Bellivier (cap.), Guesnet (Coudreau, 67e), Lasnier, Okba (Keenoo, 59e), Marchesseau, Georges (Verlaine, 76e), Camara. Non entrés en jeu : Fernandes, Delafoulhouze.
Entraineur: Nicolas Goursat.

Angoulême n'a jamais lâché (crédits : WH/Footpy)
Angoulême n'a jamais lâché (crédits : WH/Footpy)

W.H.

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :