Connectez-vous S'inscrire

U17 R1 - On fait le bilan avec Bastien CASANOVA (entraîneur de Tarbes)

Jeudi 3 Janvier 2019

Deuxième volet de notre série sur le bilan de première partie de saison en Régional 1 chez les U17. Reprenant le chemin des pelouses ce week-end avec une rencontre de retard à Albi (7e journée), Tarbes connait une première partie de championnat irrégulière mais somme toute correct au vu du classement (5e). De quoi espérer encore mieux pour Bastien Casanova, l’entraîneur tarbais, qui souhaite surtout voir son équipe le plus rapidement à l’abri de toute mauvaise surprise. (Par Dennis Bergkamp)


Quel bilan faites-vous de cette première partie de saison ?
J’en tire un bilan plutôt positif, même si nous pouvons avoir des regrets sur deux matchs où nous sommes passés au travers. Dans l’ensemble nous avons été constant dans nos performances que cela soit dans le jeu ou les résultats. C’est le reflet de l’investissement des joueurs à l’entrainement, qui fut bon et constant, que ce soit en termes de présences et de contenu. Cela dit, nous ne pouvons pas nous satisfaire de cela, nous nous devons de mieux faire sur la deuxième partie de saison.
 
Quelles étaient les ambitions au départ ?
Sur la saison, par rapport au championnat, l’objectif premier était et reste le maintien, l’obtenir le plus rapidement possible pour travailler sereinement. Après si nous pouvions finir dans la première partie de tableau cela serait une satisfaction mais c’est vraiment secondaire. Donc à ce niveau-là nous sommes dans les temps de passage, sans avoir tout de même assez de marge pour se permettre de baisser le pied.
Pour la Coupe d’Occitanie, nous ne nous sommes pas fixés de limites Le minimum était d’atteindre les poules pour ne pas casser le rythme entre les matchs de championnat. Cela étant fait, nous prenons match par match pour allez le plus loin possible, comme en championnat.
Après en termes de football pur et dur, nous avions l’ambition de proposer beaucoup de jeu au sol à base de conservation. Cela dit nous avons dû nous adapter au fur et à mesure des matchs en fonction de notre état de forme, des équipes rencontrées et des dynamiques par lesquelles nous sommes passées.

Les U17 peuvent aller loin avec le "Kevin de Bruyne tarbais". (crédit: BC)
Les U17 peuvent aller loin avec le "Kevin de Bruyne tarbais". (crédit: BC)

« Le groupe est en train de passer un cap »

Concernant votre groupe, que pensez-vous de son évolution ?
Il est encore trop tôt pour le dire mais le groupe est en train de passer un cap. Après un bon début de saison et un léger creux, les joueurs ont pris conscience que dans certains matchs où nous sommes un peu moins bons, où il y a un peu plus de déchet technique, ou que l’adversaire nous pose des problèmes, nous ne pouvons pas toujours être en possession et suivre à la lettre notre projet de jeu.  Petit à petit ils intègrent la notion de « plan de jeu », c’est-à-dire respecter notre projet de jeu qui a été établi en fonction de nos qualités et défauts, tout en s’adaptant partiellement à notre forme du jour, ce que propose l’équipe adverse, et la dynamique dans laquelle nous nous trouvons. Ils commencent donc à s’adapter de façon plus ou moins autonome et ont une réelle réflexion tactique.
 
Quels sont les points forts de votre groupe ? Et les points à améliorer pour la suite ?
Les points fort de ce groupe sont l’attention, la compréhension et l’exécution. Ils sont appliqués sur les séances et comprennent rapidement le pourquoi du comment l’on travaille de telle façon sur tel thème et essaye constamment de le retransmettre le weekend sur les matchs. Je pourrais leur demander n’importe quoi de cohérent et je suis persuadé qu’ils essayeraient de le mettre en place. Je prends vraiment beaucoup de plaisir à travailler avec eux.
Quand aux points à améliorer, cela serait plutôt sur un aspect individuel, ils doivent d’avantage s’appuyer sur leurs qualités physiques et techniques propres à chacun pour être plus performant sans chercher forcément le geste difficile qui est contre nature par rapport à ces mêmes qualités. A contrario, ils doivent prendre en maturité, gommer leurs petites imperfections qui peuvent être néfastes à leurs performances et celles de l’équipe (sang-froid, gestions des blessures etc…).

Les joueurs sont très réceptifs au projet de jeu de l'entraîneur tarbais. (crédit: BC)
Les joueurs sont très réceptifs au projet de jeu de l'entraîneur tarbais. (crédit: BC)

« Le maintien est une obligation, le reste que du bonus »

Quels objectifs vous fixez-vous pour la suite de la saison ?
Pour un peu revenir sur ce que j’ai dit précédemment, l’objectif majeur est d’obtenir le maintien le plus rapidement possible. Après nous restons sur la philosophie de prendre les matchs les uns après les autres que cela soit en coupe ou en championnat, regarder le classement le moins possible pour ne pas se crisper ou s’enflammer. Le maintien est une obligation, le reste que du bonus.
 
Un souhait pour 2019 ?
Au niveau football, que l’on fasse une aussi bonne partie de saison que cette dernière, voire meilleure. Pour le reste, la santé et la réussite pour toutes les personnes que je côtoie au quotidien. Et bien sûr que Footpy et ses journalistes continuent le très bon travail qu’ils font depuis maintenant plusieurs années.

Recueillis par Dennis Bergkamp
dennisbergkamp@footpy.fr

Le maintien sans renier le projet de jeu, voilà la volonté de Bastien Casanova. (crédit: Tarbes PF)
Le maintien sans renier le projet de jeu, voilà la volonté de Bastien Casanova. (crédit: Tarbes PF)

Dennis Bergkamp

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :