Connectez-vous S'inscrire

U17 R2 - On refait le match avec... Bryan MARJOUX (Blagnac)

Mercredi 12 Septembre 2018

Après deux saisons au soleil de Narbonne, Bryan Marjoux a fait son retour dans notre football régional. Ses connaissances et son amitié avec le staff de Balma ou celui du Girou auraient laissé à penser que l 'un des deux l'embarquerait sous ses couleurs mais c'est au final le projet présenté par Blagnac qui l'a séduit. Après une préparation intensive et un premier match remporté en terre ariègeoise, nous sommes allés voir comment il avait analysé la prestation de ses joueurs (par La Rédaction)


Avant de commencer faisons le point avec vous sur votre expérience hors région toulousaine. Comment est-ce que cela s'est passé et qu'en retenez-vous ?
Cette expérience à Narbonne m’a permis de découvrir un autre football qu’en Midi-Pyrénées avec des matchs plus engagés, plus chauds sur les bancs et dans les tribunes avec quelques déplacements mémorables à Bagnols-sur-Cèze, Ales, Argeles ou pour le derby à Béziers. Au niveau des résultats sportifs on a réussi à se maintenir en U15 Excellence (les U15 Élite d’ici) lors de ces deux saisons mais aussi à aller deux fois en finale de la coupe de l’Aude avec une défaite et une victoire.  Cette expérience m’a aussi permis d’apprendre et de progresser dans la défaite même si je la déteste. Mais le championnat était tellement difficile qu’il fallait faire avec et à la fin lors des matchs face à des concurrents pour le maintien on arrivait à ne pas les perdre.  Malgré des infrastructures catastrophiques pour un club de ce niveau, mes U15 ont réussi à atteindre les objectifs grâce un état d’esprit exceptionnel. 

Alors que l'on vous sait proche du Girou, vous avez décidé de rejoindre le projet du Blagnac FC en revenant chez nous. Pourquoi ce choix ?
Je suis de retour ici car tout simplement ma vie est ici (la chérie, les amis) et il me fallait donc trouver un projet dans le secteur.  J’ai eu plusieurs propositions mais quand Valentin le coach des U17 avec qui j’ai travaillé au VFC à la Ligue et Didier Salles m’ont dit qu’il y avait une place pour moi avec les U16 j’ai pas hésité et une semaine après c’était réglé.  Le Blagnac FC a des objectifs élevés chez les jeunes sur les années à venir avec des infrastructures superbes et un vivier de joueur très important. Tout est bien organisé, carré comme j’aime avec des personnes passionnées et dévouées pour le club donc voilà pourquoi j’ai choisi le Blagnac Fc. 

Maintenant revenons au premier match officiel de la saison. La victoire doit vous satisfaire, mais quelles ont été à vos yeux les clefs de ce succès ?
Oui, grosse satisfaction pour un premier match même si le score est très sévère pour l’adversaire car jusqu’à la trente-cinquième il y avait 0-0 et sans un premier quart d’heure de feu de notre gardien nous aurions couru derrière le score.  Mais nous avons su être très efficaces juste avant la mi-temps avec deux buts et en seconde période nous avons été très solidaires. Mais surtout nous avons été très matures dans la gestion de celle ci.  Nous avons fait une grosse préparation, avec comme objectif premier de créer un groupe de copains qui se battent les uns pour les autres sur le terrain et lors de ce premier match je pense que cet état d’esprit a fait la différence.


"Nous allons aller chercher les premières places et pourquoi pas la plus belle."

La video on le sait fait partie intégrante du foot aujourd'hui, imaginons que vous ayez pu filmer ce match. Comment auriez-vous utilisé ce moyen pour vos prochains matchs et séances ? Sur quoi insisteriez- vous particulièrement avec vos joueurs ?
Je n’ai jamais encore utilisé la vidéo avec une de mes équipes car je n’ai jamais eu l’occasion d’être filmé pendant un match entier (petit appel à notre webmaster du Blagnac Fc qui se reconnaîtra). Plus sérieusement je pense que je l’utiliserais premièrement pour moi en le visionnant tout seul pour relever les qualités et défauts de mon équipe en général, ensuite individuellement. Le matin du match suivant je l’aurais faite visionner à mes joueurs en insistant surtout sur le replacement défensif et leur jeu sans ballon. 

En étant une réserve de R1 et donc dépendant d'elle pour accéder au niveau supérieur quels sont vos objectifs dans ce championnat et qu'allez-vous chercher à atteindre avec vos joueurs ?
L’objectif numéro 1 c’est le maintien mais en tant que compétiteur et même si nous ne pouvons pas monter (à part si nos U17 R1 montent aussi ) nous allons aller chercher les premières places et pourquoi pas la plus belle ?  Avec un effectif composé à quatre vingts pour cent de U16, l’objectif est de les préparer à la R1 pour la saison prochaine mais ils doivent aussi être prêts à enquiller dès cette saison avec la R1 si il y a besoin.  

Pour finir en revenant sur Toulouse vous avez intégré le staff de la World Academy basée à Balma. En quoi consiste votre rôle et dans quel but avez-vous rejoint cette aventure ?
C’est une superbe opportunité pour moi de rejoindre une telle aventure. Guillaume a encore fait évoluer l’académie cette année avec un  projet sportif mais aussi éducatif et social très intéressant pour les jeunes qui ont intégré cette session. Il y a des joueurs qui viennent de la France entière et notre objectif avec le staff est de le pérenniser dans la région. Je tiens à remercier Fabrice pour m’avoir intégré à ce projet. J’ai un rôle d’éducateur terrain avec Paul Raymond, Sébastien Salles et Fabrice Dubois tous les matins de la semaine. 

Par La Rédaction


La Rédaction

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :