Connectez-vous S'inscrire

U17 - ZOOM TECHNIQUE sur la leçon de réalisme de BALMA face aux GIRONDINS DE BORDEAUX

Mardi 29 Janvier 2019

Cette analyse technique n’a aucune prétention, sinon de créer un lien exclusivement football entre le site Footpy et les composants de l’ensemble des clubs de la région, à savoir : Dirigeants, entraîneurs, éducateurs, et joueurs, afin de provoquer des échanges et réactions. Ce site doit servir à tous les acteurs du football régional.


Cette équipe composée par son entraîneur Eric Herriou a eu la particularité de se présenter dans un schéma peu commun en 5-2-3. En effet une défense à 5 composée de trois centraux (un coulissant à droite suivant les besoins, un restant central assurant le plus souvent une couverture, l’autre coulissant à gauche suivant les besoins. Ces trois joueurs sortant pratiquement pas de leur zone ou très ponctuellement avec une grande parcimonie faisant preuve d’une grande solidité, petit bémol il a semblé sur quelques actions entrevoir un manque de complémentarité entre les trois, peut-être tout simplement l’absence d’un leader. Ce choix tactique demande plus d’automatismes. Deux défenseurs latéraux se projetant offensivement avec une grande habileté et très efficace défensivement. Un milieu à deux qui pouvait faire craindre le pire en début de match (en infériorité numérique par rapport à l’adversaire) mais qui ont su faire front grâce à leur abatage et avec l’apport intelligente des deux attaquant excentrés. Enfin trois attaquants, un côté droit, un axial et un côté gauche qui n’ont dézonés que rarement et toujours avec une compensation qui maintenait l’équilibre très importante et qui ont fait parler leur vitesse et leur percussion notamment côté droit et axial, le côté gauche moins incisif et un repositionnement défensif sur les côtés très intéressant.

Même dans les rêves les plus fous....

Cette équipe a fait preuve sur ce match d’une grande efficacité avec un peu de réussite, mais elle se provoque et elle ne sourit qu’aux audacieux, elle a été conquérante, audacieuse, généreuse, beaucoup d’impact et par moment très talentueuse, votre serviteur s’est régalé, il y avait longtemps que cela ne m’était pas arrivé. En face nous avions un club pro, qui a dû trouver le trajet retour très long et qui doit encore méditer sur la leçon de réalisme qu’ils ont reçue. A l’inverse je pense qu’Eric a dû s’endormir en rêvant que les joueurs qu’il a cédés au Bordelais (la formation de Balma se porte bien) ont voulu le remercier en lui offrant cette victoire. Eric dans ses rêves les plus fous n’avait jamais songé à une victoire par 4 à 0 devant ce club professionnel des Girondins de Bordeaux. Quand parfois vous subissez à la télé ces purges de ligue 1 et 2, de voir un match comme ce soir vous purifie l’esprit et vous réconcilie avec le football. Mais il n’y a pas de grand match sans arbitre et les spectateurs présents ont eu aussi le privilège d’assister à une première, à savoir un arbitre décerner une note artistique à un plongeon de haut vol d’un attaquant local en sifflant un pénalty. Il avait oublié qu’un pénalty servait seulement à sanctionner une faute d’un défenseur dans la surface et non de récompenser un geste zélé (très beau par ailleurs dans sa réalisation) d’un attaquant. 


SUR LE PLAN INDIVIDUEL
- LARRIBEAU Hugo (gardien de but) : Ce joueur a démontré tout au long de la rencontre une grande sureté qui a eu le mérite de tranquilliser son équipe et notamment sa défense (particulièrement les centraux) par sa technique dans toutes ses prises de balles et la lecture du jeu dans ses sorties au pied loin de ses buts qui ont paru faciles tant elles étaient déclenchées tôt (grande lecture du jeu). Il a été l’auteur de trois arrêts consécutifs de grande classe à un moment important du match. Il s’est comporté en vieux briscard et quand on pense qu’il n’est que première année, cela en dit long sur ses qualités.
- FORCHINO Léo (défenseur latéral droit) : Sur son côté droit de la défense il s’est montré efficace défensivement, dans les duels et dans son placement. Il a offensivement était très saillant, il a amené beaucoup de percussion et de justesse dans le jeu auteur dans la première demi-heure avec son compère de l’attaque du couloir droit des situations qui ont beaucoup gêné la défense Girondine. Je l’avais vu lors de matchs précédents dans une position axiale et j’ai trouvé que ses qualités propres étaient davantage mises en valeur sur le côté (vitesse et lecture du jeu lui permettant des interceptions amenant le danger immédiat en contre).
- FAURE Martin  (défenseur central droit) : S’est contenté de son rôle de défenseur central et l’a bien fait. Solide, appliqué et efficace défensivement. Il est très peu sorti balle au pied mais a toujours essayé de relancer propre, son placement bon quand il a fallu coulisser côté droit. Quelques petites hésitations avec ses compères de l’axe, mais bon match (l’avant centre adverse était de qualité). Bon dans les duels aériens ou au sol.
- SANOGO Losseni (défenseur central axial) : Lui aussi s’est contenté de son rôle de défenseur et l’a souvent bien fait. Il n’est pratiquement pas sorti sur le plan offensif trop pris qu’il était par ses occupations défensives notamment sur cet attaquant axial, adversaire de qualité. C’est celui des trois défenseurs axiaux, même si globalement il est l’auteur d’une bonne performance, celui qui s’est montré le plus hésitant. Hésitation avec une perte de balle en deuxième période qui aurait pu avoir une incidence plus grande sur la rencontre sans la maladresse des attaquants adverses. La qualité de ce match ayant été tellement grande que l’on remarque la plus petite imperfection. Losseni à l’image de son équipe a fait sa part de boulot.
- CAZENAVE Adrien (défenseur central gauche) : A l’image de ses deux compères de l’axe, il s’est montré très discipliné, il est rarement sorti de sa zone défensive, quelque fois il s’est présenté pour offrir un relais au milieu du terrain, bien aidé par son latéral gauche dans ce domaine. Il a été très efficace dans ses duels et pour moi le plus à même de jouer dans ce registre tactique, étant plus spontané et moins hésitant (délai de réaction très court). Auteur d’un très bon match.
- RIVIERE Quentin (défenseur latéral gauche) : Très gros match, autant sur le plan défensif où il a été impérial que offensivement ou il a permis de remonter beaucoup de ballon sur son côté avec son compère de l’attaque qui lui a servi d’une façon intelligente de relais sur ce couloir gauche. C’est un joueur très complet, impressionnant physiquement avec de grandes qualités techniques en mouvement qui en fait vraiment un latéral complet. Il fait partie sur cette rencontre des tous meilleurs tant sa prestation a été pleine et aboutie.


- FLORENTINE Dany (milieu relayeur droit) : Le meilleur joueur sur le terrain ce soir dans une rencontre qu’il a maîtrisé malgré la difficulté tactique (en infériorité numérique dans cette zone du milieu). Il a été impressionnant dans l’impact sur tous ses duels. Gagner des duels c’est bien mais quand à la récupération on bonifie tous les ballons cela devient de l’art et du talent. Il a été capable de gagner ses duels à 2 contre 1 (c’est rare). Je ne sais pas s’il y avait des recruteurs sur le bord de la touche mais si ils étaient hésitants pas moi, mon marché était fait. Et en plus ce qui est encore plus rare il se prend pas la tête. Bravo garçon continue.
- VILTARD Malcolm  (milieu relayeur gauche) : Même s’il a eu quelques éclairs de qualité je ne pense pas qu’on ait assisté à son meilleur match. Je l’ai vu plus à son avantage sur des matchs précédents. Il a semblé émoussé physiquement et peut-être perturbé par son départ effectif vers un club pro en fin de saison. Toutefois on peut le créditer d’une prestation utile au service de son équipe par ses conservations de balle. Il devait lui-même sentir qu’il n’était pas dans un grand jour puisque il a lâché le ballon plus vite qu’à son habitude, c’est révélateur. Comme quoi un très bon joueur peut dans un match euphorique et exceptionnel pour son équipe être presque moyen, le comble…Remplacé par MARTEAUX Lilian à l’heure de jeu, garçon plus a vocation défensive, très bien entrer immédiatement dans le match, ce qui lui a permis d’être performant dans la récupération et la transmission simple avec un positionnement plus devant sa défense. Sa simplicité dans le jeu a été très utile à son équipe.
- SINGA Steven  (attaquant côté droit) : Un joueur qui m’a énormément surpris. Je l’avais vu évoluer dans un registre défensif où il s’était montré à son avantage mais là de le voir aussi étincelant notamment dans la première demi-heure ou sa tenue de balle et sa percussion ont été remarquable. En effet avec son compère du couloir droit défensif, il a multiplié les dédoublements qui ont mis en grande difficulté le flan gauche Bordelais. Même si il s’est légèrement éteint par la suite il est resté très utile et performant notamment sur la qualité de ses centres qui ont permis un quatrième but déposé sur la tête de son partenaire au deuxième poteau. Son positionnement plus haut sur le terrain a été une très bonne idée (bravo Eric).
- GAU Melvin (attaquant axial) : Joueur d’une grande efficacité (3 buts), doté d’une vitesse exceptionnelle. Il a la faculté de demander au bon moment dans l’intervalle, a partir du moment où il est sollicité suffisamment vite et tôt, c’est un grand danger pour l’adversaire et on peut s’apercevoir que sa technique malgré sa prise d’initiative précoce et rapide reste de très bonne qualité. C’est un très bon attaquant dans tous les sens du terme et décisif (qualité rare et recherchée). Il a cette particularité de créer des espaces là où il n’y en a pas. Remplacé à un quart d’heure de la fin par THELLIEZ Loïc, une patte gauche qui a eu le mérite d’apporter une tenue de balle à son équipe, bonne conservation, bonne technique et auteur d’une belle tête croisée sur le quatrième but, bonne rentrée.
- LEBON Samuel (attaquant côté gauche). : Le moins percutant des trois de devant mais très utile sur son côté par sa tenue de balle, peu de perte, par son positionnement en relais sur le côté gauche qui ont permis une progression et une remontée du ballon aisé avec son latéral ainsi qu’un replacement défensif des plus intéressant. Joueur doté d’une très bonne technique que l’on voit peut-être moins mais qui n’en est pas moins performant et influent pour son équipe. Son comportement et son état d’esprit ne doivent pas être étrangers à sa désignation de Capitaine par son entraîneur.

Par JPB (jpb@footpy.fr)



National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :