Connectez-vous S'inscrire

U19 Nationaux - MONACO surprend logiquement le TFC

Mercredi 13 Février 2019

Fort de son succès en Gambardella quatre jours plus tôt à Andrézieux, le TFC était plein de confiance avant de recevoir Monaco. Mais les garçons de Jean-Christophe Debu sont tombés sur un os et se sont inclinés logiquement face aux joueurs de la Principauté 2-1 lors de la dix-septième journée du championnat U19 Nationaux. Une défaite rageante tant les Violets n’ont pas su se mettre au niveau d’une équipe rompue aux joutes de la Youth League. (Par Dennis Bergkamp)


Le soleil avant la pluie puis un temps sec. Peut-être les prémices du match s’expliquent par des conditions climatiques en ce dimanche automnal bien que nous sommes en hiver. Le TFC n’a pas pu (ou pas su, c’est selon) se jouer d’une équipe de Monaco venu confirmer sa bonne forme du moment (7 matchs sans défaite avant cette rencontre). Pressant haut les Violets, les joueurs de Frédéric Barilaro maîtrisaient bien le ballon et le jeu dans son ensemble mais ils manquaient de précision dans le dernier geste. Pire, les attaquants monégasques se faisaient prendre en position de hors-jeu. En face, gênés par ce pressing, les Toulousains ne s’en sortaient pas. Les milieux gardaient trop le ballon tandis que l’équipe faisait preuve d’un trop grand déchet qui agaçait son entraîneur. Tant et si bien que Jean-Christophe Debu envoyait ses joueurs à l’échauffement rapidement, pas aidé non plus par la blessure de Temitope Akinjogunla derrière le genou. Le coach toulousain devrait en outre être courroucé par ce centre fort d’Ayiah devant le but que personne ne coupait (26e) ou cette frappe enroulée du même joueur juste à côté (33e). La vivacité monégasque, incarnée par Ayiah mais aussi Bakali Wawina ou Millot, posait problème. Le jeu léché des joueurs de la Principauté aussi. Malgré cela, le score reste nul et vierge à la pause.

Un contre qui fait mal

Les Violets montraient un autre visage en seconde période. Plus percutants, ils semblaient vouloir réagir après un premier acte raté. Mais le déchet technique était toujours présent. Pour preuve, ce coup-franc trop court que Monaco exploitait à la perfection. Millot récupérait et lançait Bakali Wawina qui gagnait son duel et s’en allait battre Himeur d’un tir croisé (53e, 0-1, voir vidéo). Une action à l’image de cette rencontre où tous les coups de pied arrêtés ont été mal négociés. Malgré tout, les Toulousains ne baissaient pas la tête. Bien décalé par Mounkid sur l’un des premiers beaux mouvements collectifs, Koné frappait fort au premier poteau mais Abonnel avait bien fermé son angle (64e). Le manque d’agressivité défensive allié à une lassitude physique (passé à droite, Cazenave semblait complètement cuit) allait être fatals aux Violets. Sur un centre de Bakali Wawina, Gouano est trop court mais Ayiah décoche une volée au second poteau aussi soudaine que décisive (74e, 0-2). Ce but tue les dernières intentions téfécistes malgré les tentatives de Cardoso (87e) ou Koné (78e). Ce dernier trouvera tout de même le chemin des filets dans le temps additionnel (90e + 1, 1-2). Homme du match, Ayiah était tout proche de s’offrir un doublé dans la foulée mais il trouva le poteau de Himeur. Monaco a ainsi bien préparé son prochain match de Youth League à Chelsea le 19 février prochain. Bien sûr, ce ne sera pas la même équipe mais cela démontre la qualité de la formation monégasque. Pour les Toulousains, ce sera important de réaliser une bonne prestation à Marseille avant d’affronter Le Havre en huitièmes de finale de la Gambardella.

Par Dennis Bergkamp
dennisbergkamp@footpy.fr

Revivez le premier but de Monaco


LES RÉACTIONS
Jean-Christophe DEBU (entraîneur du TFC) : « Au-dessus de nous dans beaucoup de domaines »
« Match compliqué contre une belle équipe de Monaco qui nous a posé des problèmes surtout en première période. Nous n’étions pas dans le tempo du match, notamment à cause de la technique individuelle de Monaco. On s’en sort très bien avec un 0-0 à la pause. En deuxième période, eux ont retrouvé leur dynamisme tandis que nous avons été plus pressants. Mais notre adversaire nous a fait déjouer et a marqué logiquement le premier but. J’ai bien aimé la réaction des joueurs en fin du second acte mais il y a eu trop de déchets techniques pour d’abord pouvoir égaliser. Sur l’ensemble du match, Monaco mérite amplement sa victoire. Ils ont été au-dessus de nous dans beaucoup de domaines. On s’est battu avec les moyens du moment. On ressent une certaine lassitude physique chez les joueurs. Il ne faut cependant pas tout mettre sur le dos de la fatigue. On ne doit pas négliger la très belle partie de Monaco. Chez nous, certains joueurs auraient dû montrer davantage pour pallier certaines fatigues mais ils ne l’ont pas fait. En tout cas, ça reste toujours des matchs intéressants car on voit le niveau à atteindre face à une équipe qui joue aussi jeune que nous et qui prépare son prochain match de Youth League. A l’aller, on leur avait posé plus de problèmes. Mais techniquement, on peut mieux faire. »

Frédéric BARILARO (entraîneur de Monaco) : « Une victoire logique »
« Sur l’ensemble du match, je pense qu’on mérite de gagner. On fait une première période correcte même si on manque de justesse dans la finition. Sur le deuxième acte, on prend avantage sur un contre qu’on amène au bout. On a bien défendu puis on aggrave le score. Sur la physionomie de la rencontre, la victoire est logique. Ce qui est paradoxal, c’est qu’on a eu une meilleure maîtrise du jeu en première période mais on a manqué de finition alors qu’en deuxième, on a moins de maîtrise mais on marque. Bon, on prend un but à la fin qui fait tâche. Dans l’ensemble, c’est un bon match. C’était important pour mes joueurs de gagner car, en première partie de saison, on a réalisé beaucoup de nuls sur des rencontres que l’on devait gagner. Là, ça fait trois matchs qu’on est plus réaliste. Pour la Youth League (à Chelsea le 19 février, NDLR), certains vont pouvoir postuler. Bien sûr, on n’aura pas la même équipe mais on s’attend à autre chose. C’est la troisième année qu’on participe aux barrages. On est passé les deux premières fois alors on espère un jamais deux sans trois. »


LA FEUILLE DE MATCH
U19 Nationaux – Poule D, 17e journée
Dimanche 10 février 2019, 11 heures
Toulouse, Stadium annexe n°3
TFC / MONACO 1-2 (MT : 0-0)
Arbitres : M. Baptiste Bordes assisté de MM. Florian Laffitte et Théo Candelon
Buts : Koné (90e + 1) pour le TFC - Bakali Wawina (53e), Ayiah (74e) pour Monaco.
Avertissements : Bremond (88e) pour le TFC – Millot (49e), Yaffa (65e) pour Monaco.
 
TFC : Himeur – Akinjogunla (Rouault, 46e), Rapnoui, Cazenave (cap.), Diarra, Bremond, Bonneau (Cardoso, 63e), Ramade, Corredor (Mounkid, 55e), Koné, Bangré. Non entrés en jeu : Kinima, Mohimont.
Entraîneur : Jean-Christophe Debu
MONACO : Abonnel – Yaffa, Colina, Matsima, El Maach, Antognelli (cap.), Utkus, Millot (Torres, 71e), Gouano, Ayiah, Bakali Wawina (Toutain, 81e). Non entrés en jeu : Eger, Bamelis.
Entraîneur : Frédéric Barilaro

A l'image de ce duel gagné, Monaco a remporté un succès logique. (crédit: DB / Footpy)
A l'image de ce duel gagné, Monaco a remporté un succès logique. (crédit: DB / Footpy)

Dennis Bergkamp

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :