Connectez-vous S'inscrire

U19 Nationaux - Toujours en plein doute, COLOMIERS ne se défait pas de CASTELNAU-LE-CRÈS

Mardi 13 Mars 2018

Aussi minés qu’après une défaite, les Columérins ont quitté le rectangle vert avec le point du match nul face à l’équipe de Castelnau-le-Crès. Face à une défense solide et bien organisée, ils n’ont rien pu faire et doivent compter sur des déconvenues de leur prédécesseurs au classement pour espérer un maintien (par W.H.).


L’ancien professionnel Cyril Jeunechamp avait bien mobilisé les siens avant de venir faire le déplacement à Colomiers. Tous savaient que la rencontre était des plus importantes dans cette dernière ligne droite. Comme la plupart du temps dans ce sport, ce sont les locaux qui prennent les rênes de la partie. Jordan Alexandre et Halim Camara sont très actifs devant soutenus par Coquin dans son couloir. Le jeu penche à gauche et l’USC mise sur sa rapidité, plus que sur le physique qui est à l’avantage des Héraultais. Ceux-ci se battent pour récupérer leurs ballons au milieu de terrain et transmettre le plus vite possible vers Walid Jarmouni, leur attaquant phare qui sur sa première action passe Can Yasar et va trouver le poteau de Castro. Et très rapidement Castelnau comprend le rythme et s’impose au milieu de terrain. Avec deux joueurs à chaque fois sur le porteur du ballon, ils empêchent les relances propres et à terre. Et quand le bloc columérin parvient à avancer, il se heurte à un double rideau mobile et appliqué. Il n’y a alors que trois solutions, la passe parfaite par-dessus tout le monde, l’exploit individuel ou user l’adversaire en redoublant les changements de côtés.

Quelle fin de saison pour Colomiers ?

La deuxième période est encore moins entraînante. Les deux blocs se neutralisent, et tentent chacun par à-coups. Colomiers négocie mal ses coups de pied arrêtés et Castelnau envoie des centres au petit bonheur la chance. Après un quart d’heure, Cyril Jeunechamp modifie son effectif et le sang frais fait pencher la balance en faveur les visiteurs. Dos au jeu c’est Valentin Riahi qui voit en retard la sortie d’Alexis Castro et le temps qu’il tire, le gardien a eu le temps de se replacer pour intercepter. Deux minutes plus tard c’est bien planté sur ses appuis que ce dernier repousse une frappe lourde de Lucas Chirac. Les Héraultais sont plus rapides et plus efficaces dans leurs passes mais ont toujours du mal dès qu’ils sont pressés à ressortir proprement. Colomiers n’en profite malheureusement pas manquant d’imagination sur le plan offensif. Et quand Halim Camara trouve un espace, il n’est pas soutenu et ne peut rien faire au milieu de quatre défenseurs. Dès son entrée en jeu, Youssef Abouazza se montre dangereux avec un tir croisé de loin qui frôle le second poteau. Puis c’est Alexandre qui élimine Bouktab sorti loin de sa cage avant que Chirac ne dégage en corner. Dans la foulée, le numéro 11 est en train de reculer quand Yasar lui adresse un centre puissant. L’USC restera muet et ses invités aussi, ce qui n’arrange qu’un des deux mal classés mais les deux devront montrer plus de volonté à l’avenir s’ils veulent espérer un maintien.

par W.H.

Colomiers n'a plus le droit à l'erreur (crédits : W.H. / Footpy)
Colomiers n'a plus le droit à l'erreur (crédits : W.H. / Footpy)

LES RÉACTIONS
Ahmed SLAMNIA
(entraîneur de Colomiers) : « Nous comptions sur ce match pour la suite »
« Ce match n’était pas très beau à voir mais je pense qu’on a maîtrisé dans l’ensemble avec beaucoup de situations. Comme précédemment on ne marque pas quand il faut face à un adversaire venu avec cinq défenseurs. Comme d’habitude, notre souci c’est le secteur offensif. Nous avons réussi à déstabiliser ce bloc mais il nous a manqué un but. Eux n’ont pas fait grand-chose et c’est d’autant plus frustrant. Nous comptions énormément sur ce match pour la suite, chaque match est important que ce soit contre un club amateur ou un club pro. Il nous reste Toulon à domicile et Montferrand à l’extérieur. Ils sont à notre portée mais on sait que c’est le genre de match très compliqué. Malheureusement la leçon d’aujourd’hui on aurait dû la retenir depuis longtemps. On a perdu trop de points de justesse. »

Cyril JEUNECHAMP (entraîneur de Castelnau-le-Crès) : « Les jeunes se sont donnés à fond »
« Ce n’est pas un superbe match mais ça nous va au niveau comptable. Colomiers reste derrière nous et c’est l’essentiel. Il fallait les tenir en contre avec une stratégie qui consistait à les attendre. Nous avons été moyens dans l’utilisation du ballon mais c’était difficile sur un tel terrain. Les jeunes se sont donnés à fond et c’est important pour la suite. On savait que c’était l’une des dernières chances pour Colomiers et qu’ils allaient nous poser des problèmes alors nous avons travaillé en conséquence. Maintenant cette confrontation est passée et il ne nous reste plus qu’à faire de bons résultats à domicile pour être tranquilles. »

LA FEUILLE DE MATCH
U19 Nationaux, poule D – Vingt-et-unième journée
Dimanche 11 mars 2018, 15 heures
Colomiers, stade Bertrand Andrieux – Pelouse naturelle
US COLOMIERS / CASTELNAU-LE-CRÈS 0-0
Arbitres :
M. Romain Charuau assisté de MM. Julien Lumineau et M. Théo Candelon.
Avertissements : Brillaux (52e) à Colomiers – Riahi (64e), Oller (75e) à Castelnau

US COLOMIERS: Castro – Osei Yaw, Coquin, Yasar, Brillaux, Sias Da Silva, Ambongo, Mina (Landrieux, 88e), Camara (Villen, 72e), Pérez (Abouazza, 78e), Alexandre (cap.). Non entrés en jeu : Valette, Mouly.
Entraineur : Ahmed Slamnia.
CASTELNAU : Bouktab – Geris (Chikouche, 58e), Trémoulet, Oller (cap.), Fofana, Dubosq, Rezigui, El Boughlamy, Jarmouni (Brévot, 61e), Riahi (Fiacre, 69e), Chirac. Non entrés en jeu : Boyer, Laguzzi.
Entraineur : Cyril Jeunechamp.

Castelnau est resté solide (crédits : W.H. / Footpy)
Castelnau est resté solide (crédits : W.H. / Footpy)

WH

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :