Connectez-vous S'inscrire

Universitaire - Les GIRLS de PAUL SAB' championnes de FRANCE 2016 !

Vendredi 17 Juin 2016

L'université III de Toulouse Paul Sabatier se porte bien côté football. Les footballeuses sont en effet devenues Championnes de France la semaine dernière. Récit d'un parcours sans faute pour les Toulousaines (par Patrick Pfeiffer et Socrates)


La dernière fois, l'université Paul Sabatier côté football féminin, avait déclaré forfait en quart de finale. C'était un très grosse déception. Cette fois, c'est fait, les joueuses de l'université III ont décroché à Talence la semaine dernière, un titre national. Une grosse performance bien évidemment, d'autant plus que celle de 2016 vient grossir la vitrine des trophées obtenus en 2011, 2012 et 2014. Un titre qu'elles ramènent après avoir bien voyagé du côté de Bordeaux, du Centre Auvergne et notamment Aix-En-Provence. Il faut dire que franchement cette année, les Toulousaines l'ont fait avec brillance, avec des scores fleuves, comme le 10 à 0 face l'université Paris Ouest Nanterre La Défense ou même le 9 à 0 contre l'université de Savoie. La performance, c'est de refaire le même score en demi-finale face l'université d'Artois-Liévin 10 buts à rien!. La marche finale s'offrait donc aux jeunes joueuses face à l'université de Picardie 3 à 0 (2 à 0 à la mi-temps) et décrochent ainsi le "graal" des universités, une victoire finale grâce aux buts de Manon Rouzies et un doublé de Maëva Manuel.

Si c'est une belle performance que d'avoir décroché ce 4ème titre et l'avoir ramené dans la ville rose, la bonne nouvelle, l'université Toulousaine est pour le coup qualifiée pour le championnat d'Europe qui se déroulera au Portugal en juillet 2017 dans la ville de Porto. Alors, une question revient sans cesse dans nos têtes, quelle est la force de cette équipe pour atteindre de telles performances?. Un début de réponse sur des joueuses de grandes qualités par les clubs qu'elles fréquentent, comme l'ASPTT Albi et le Rodez Aveyron Football évoluant en D1 féminine côté championnat, sans oublier le TFC en D2 féminine. Des atouts non négligeables, mais autre élément de réponse, le coach.

Passionné, compétiteur, joueur, aimant ... le cocktail gagnant de SB

Et de ce côté là, par n'importe qui pour encadrer avec le plus grand sérieux ces féminines de Paul Sabatier. Il s'agit de Sylvain Blaise, personnage reconnu dans notre football régional. Blaise est déjà donc Professeur et entraîneur dans l'université, à l'aube de ses 40 ans, né du côté de Cayenne, Sylvain fût un joueur de football latéral du côté de Muret, Toulouse Fontaine, Noisy Le Sec, l'entente Sannois St Gratien et surtout durant de nombreuses années au Rodez Aveyron Football. Une bonne connaissance du terrain avec 6 matches en national, 47 matches en CFA, 6 en CFA2 et 32 matches en DH seniors, avec s'il vous plait seulement 2 cartons rouge et 9 jaunes sur 17 saisons à ces niveaux-là.

Sylvain Blaise, la force tranquille !

Sylvain Blaise en haut à droite posant avec ses championnes de France
Sylvain Blaise en haut à droite posant avec ses championnes de France
Alors bien évidemment, avoir été joueur n'est peut-être pas suffisant, mais pour défendre le coach qu'il est, ce dernier n'était ni plus ni moins, que l'entraîneur des filles de l'AS Muret avant qu'il ne devienne le coach des féminines du Toulouse Football Club en 2014. Personnellement il prendra par la suite du recul, pour se consacrer d'avantage à sa famille.

Retour gagnant...

Aujourd'hui Sylvain Blaise revient sur le devant de la scène régionale, avec un titre national, ce qui montre bien qu'il possède encore un fort potentiel de réussite dans la gestion sportive du ballon rond. Du coup ses protégées sont sur la plus haute marche du podium côté université Française en football féminin, suivies par la Picardie, Lyon en troisième position et enfin Artois Liévin 4ème dans ce classement 2016. A footpy nous adressons bien sur nos félicitations à toutes les joueuses et le staff de cette équipe féminine qui a bien représentée notre football régional et nous ne manqueront pas de les suivre dans la nouvelle aventure dans un an du côté du Portugal.

Par PP

Patrick Pfeiffer, Socrates

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :