Connectez-vous S'inscrire

Universitaire - Loïc LUBERT (président du MAST): "Le message est clair: restez chez vous !"

Mercredi 8 Avril 2020

Président du Médecine All-Star Toulouse (MAST), Loïc Lubert est également en première ligne dans cette lutte contre le coronavirus. Il nous parle de la situation tout en nous présentant son club universitaire.


Tout d’abord comment allez-vous et comment se passe le confinement de votre côté ?
Plutot bien. Actuellement je suis en confinement non loin de Toulouse, à la campagne, à Saint Pierre de Lages.
 
Comment vous occupez-vous durant ce confinement ?
Les journées se suivent et se ressemblent un peu pour ma part, je bosse mes cours, je fais du sport (pour garder la condition, au cas où le championnat reprenne), et je regarde des séries. J'alterne également avec des gardes aux urgences ou au standard du SAMU, pour aider dans cette situation de crise, où tous les étudiants en santé (médecine, dentaire, pharmacie, kinésithérapie et sage-femme) sont mobilisés.

Loïc (à droite) attend le déconfinement pour retourner au club House du club, le bar Chez Tonton. (crédit: MAST)
Loïc (à droite) attend le déconfinement pour retourner au club House du club, le bar Chez Tonton. (crédit: MAST)

"Voir toujours plus haut, autant sportivement qu'extra-sportivement"

Vous êtes président du MAST. Pouvez-vous nous présenter votre club ?
Le MAST est le club des étudiants en médecine de Toulouse. Créé en 2015 par Basile Delpech (actuel interne urgentistes aux CHU de Toulouse). Il a réuni les 2 facultés (Rangueil et Purpan), qui avaient avant cette date, 2 équipes distinctes. Nous avons actuellement 4 équipes (2 masculines et 2 féminines) pour environ 100 licencié(e)s. Nos équipes évoluent dans les différents championnats académiques universitaires, et depuis l'année dernière, notre équipe 1 masculine participe au CFIM (Championnat de France Inter Medecine, que nous avons créé), pour affronter les autres facultés de médecine de France. En dehors des terrains, nous sommes une grande bande de copains et copines, qui faisons souvent la bringue (avec les différentes soirées organisées par le club), et partons une fois par an à l'étranger, pour le traditionnel voyage du club.
 
Quel est votre crédo au sein du club ?
Mon credo au sein du club est de voir toujours plus haut, autant sportivement qu'extra-sportivement. En effet, depuis le début de mon mandat, en juillet 2018, nous avons pu ouvrir une 2e équipe féminine et recruter une coach pour elles, Aurore Gastal, ancienne joueuse du TFC, et championne d'Europe universitaire avec l'université Paul Sabatier. Au niveau de la section masculine, nous avons recruté Oihan Esteban, actuel coach de notre équipe 2, et Christophe Andrieu, coach de notre équipe fanion. Tout cela encadré par Sylvain Blaise, responsable du football à l'université Paul Sabatier. L'objectif de la saison était de décrocher 3 titres, et nous étions idéalement partis car toutes nos équipes (excepté notre équipe 2 féminine) étaient premières de leur poule, jusqu'à la suspension des championnats... Au niveau extra-sportif nous avons pu créer un gala, permettant de remettre les différents titres individuels, lors d'une soirée rassemblant tous nos licenciés. En plus de cela, nous avons notre traditionnel voyage de fin d'année, qui devait s'effectuer à Dublin cette année, mais qui a dû être reporté... Si vous voulez suivre nos aventures sportives mais également extra-sportives, nous vous invitons à nous rejoindre sur Facebook (MAST : Médecine Football Toulouse) et Instagram (mastfc) !
 
Comment s’effectue le recrutement pour votre club ? Certains joueurs évoluent-ils dans d’autres clubs le week-end ?
Au niveau du recrutement, à chaque début d'année, nous recrutons les nouveaux deuxième année qui ont déjà fait du foot en club FFF, ne pouvant pas continuer à cause des études, mais également des étudiant(e)s voulant se remettre au sport après la première année (PACES), tout en profitant des événements extra-sportifs avec les copains et copines. Nos licencié(e)s peuvent évoluer en club FFF le week-end, il n'y a pas de problème, mais très peu le font, à cause de nos études qui sont particulièrement prenante.

Le club organise des voyages, comme ici à Lisbonne en 2018. (crédit: MAST)
Le club organise des voyages, comme ici à Lisbonne en 2018. (crédit: MAST)

"Au-delà d'une certaine date, il faudra envisager l'annulation de la saison ou une saison tronquée"

La FFSU a décidé d’arrêter les compétitions pour cette saison. Comprenez-vous cette décision ?
La FFSU a en fait arrêté les compétitions nationales, mais les académiques sont pour le moment seulement suspendues. Nous espérons qu'elles reprennent pour les terminer, car nous étions bien partis pour réaliser un triplé cette année. Cependant, au vu de la situation, la priorité reste au confinement, et à la santé de chacun bien entendu.
 
Pensez-vous que cela peut avoir des répercussions pour la saison prochaine ?
Non, je ne pense pas que cela aura un impact, si ce n'est de motiver un peu plus nos joueurs et joueuses pour aller chercher un titre l'an prochain.
 
Le foot en général doit-il suivre le même chemin et arrêter la saison dès maintenant ?
Honnêtement je ne sais pas, cela dépendra de la date de fin de cette pandémie, et de la fin du confinement. Au-delà d'une certaine date, les clubs ne pourront dans tous les cas pas assurer le reste des matchs et il faudra envisager l'annulation de la saison ou une saison tronquée. Mais pour le moment, on ne peut rien faire d'autre qu'attendre, voir l'évolution de la situation et bien entendu respecter les règles de confinement et les gestes barrières pour endiguer cette crise.

Les filles récompensées lors de la soirée de gala 2019. (crédit: MAST)
Les filles récompensées lors de la soirée de gala 2019. (crédit: MAST)

"Nous essayons d'aider au maximum pour soulager le plus possible les services"

Faisant partie de la faculté de médecine, est-ce que vos licenciés se retrouvent en première ligne lors de cette pandémie ?
En tant qu’étudiants en médecine, nous nous retrouvons en effet en première ligne. Nos licencié(e)s sont actuellement mobilisé(e)s face à cette crise dans les différents services du CHU de Toulouse (standard du SAMU, gardes aux urgences... etc). Nous sommes encadrés par des médecins, et essayons d'aider au maximum pour soulager le plus possible les services, malgré le fait d’être "seulement" des étudiants.
 
Quel message aimeriez-vous transmettre aux gens par rapport à cette situation ?
Le message est clair : Restez chez vous. Le but est de casser le pic épidémique pour que les hôpitaux puissent absorber la vague de malade qui arrive, et ne pas se retrouver à devoir faire des choix difficiles au vu du manque de places dans certaines unités de réanimation. De plus, si vous avez des masques, nous vous prions de bien vouloir les donner aux professionnels de santé. Certains d'entre nous doivent porter des masques une journée entière (et parfois pas les bons types de masques) alors qu'ils ne sont pas conçus pour être utilisés si longtemps, surtout au contact de patients malades...
 
Un dernier mot à ajouter ?
Plus nous serons solidaires et disciplinés, moins l'impact de cette pandémie sera important, et plus vite nous pourrons reprendre nos activités normales, et bien sûr reprendre ce que l'on aime par-dessus tout : jouer au football.

Hommage au fondateur du club Basile Delpech lors de son dernier match. (crédit: MAST)
Hommage au fondateur du club Basile Delpech lors de son dernier match. (crédit: MAST)

L'une des deux équipes masculines de cette saison 2019/2020. (crédit: MAST)
L'une des deux équipes masculines de cette saison 2019/2020. (crédit: MAST)

F.C.

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :